You are currently viewing Pourquoi utiliser la Pierre Noire en dessin ?

Pourquoi utiliser la Pierre Noire en dessin ?

Beaucoup de mes élèves ne connaissent pas vraiment l’utilisation de la Pierre Noire comme outil de dessin et elle est souvent confondue avec le fusain qui lui aussi se présente parfois sous forme de crayon. Ce qui peut prêter à confusion je l’avoue.
Or, ces deux outils sont complétements différents. La Pierre Noire ayant des spécificités bien particulière il vous sera utile d’apprendre à la connaitre et à vous en servir en fonction de vos besoins et envies artistiques.


Qu’est-ce que la pierre noire en dessin ? D’où provient-elle et quelle est son utilisation graphique ?
Vous trouverez dans ce court article tout ce qu’il fait savoir sur ce fabuleux outil qu’est la pierre noire en dessin.
Allons-y.

Qu’est-ce que la pierre noire ?

La pierre noire est un outil de dessin au noir sombre et mat, fabriquée dans le passé à base d’Ampélite (une roche à grain à l’aspect bitumeux).

L’Ampélite doit son nom au latin : ampes et au grec : ἄμπελος, ampelos, “vigne” et αμπελιτις[γη] : “qui est propre à l’entretien de la vigne“, car on répandait autrefois de l’Ampélite au pied des vignes.
En effet, la pyrite qu’elle contient était supposée éloigner les chenilles et les vers de printemps.

A LIRE EGALEMENT :   Comment bien s’installer pour mieux dessiner.

L’Ampélite portait aussi le nom — vernaculaire— de “pierre des charpentiers“, parce qu’ils l’utilisaient pour tracer des traits sur le bois.
Les femmes s’en servaient également pour se noircir sourcils et cheveux.

La pierre noire en dessin
La Pierre Noire se trouve aujourd’hui sous forme de crayon pour le dessin.

En Europe, on trouve l’Ampélite en Italie, mais aussi en Bretagne et dans les Pyrénées, entre autres.

Taillée au couteau, elle est utilisée comme crayon depuis la fin du XVᵉ siècle.
Aujourd’hui, on trouve la pierre noire le plus souvent sous forme de crayon, ou de craie rectangulaire.

De nos jours, les artistes utilisent toujours la Pierre Noire comme outil de dessin, mais sa composition à quelque peu changée.
En effet, la plupart des Pierres Noires issues de l’industrie des beaux-arts sont maintenant constituées de carbone et d’argile (l’ajout d’argile au carbone permettant de durcir ou d’attendrir les mines comme pour les crayons graphites et mines de plombs).

Histoire de la Pierre Noire en dessin

L’usage de la pierre noire dans les arts graphiques apparaît en Italie à la fin du XVᵉ siècle.
Au siècle suivant, son utilisation perdure. Elle devient une technique très en vogue, adoptée par tous les grands artistes de la Renaissance. On l’appelle aussi “pierre d’Italie“.

Pendant la Renaissance, la pierre noire en dessin est souvent accompagnée de rehauts de gouache blanche, d’encre de Chine sèche ou de lavis de bruns. Léonard de Vinci l’utilisera beaucoup, notamment dans ces études.

La pierre noire connait un fort succès et est utilisée jusqu’au XVIIIe siècle. Néanmoins, elle est petit à petit supplantée par l’utilisation du fusain et de la mine de plomb.

A LIRE EGALEMENT :   Comment utiliser une estompe pour le dessin ?

La technique des 3 crayons :

En dessin, la technique des 3 crayons consiste à associer 3 outils :
– Pierre Noire
(tons sombres – ombres)
– Sanguine
(tons neutres)
– et
Craie blanche
(tons clairs- lumières)

Ces trois crayons sont utilisés sur un papier à grain souvent teinté (gris ou brun).
La pierre noire permet la mise en place du dessin, des ombres et modelés. La sanguine est souvent utilisée pour la coloration des chairs, la carnation et la craie blanche permet d’ajouter les lumières.

Cette technique est beaucoup utilisée notamment pour le portrait, le nu et le dessin anatomique, car elle permet d’étudier plus facilement l’ombre et la lumière en jouant sur les différents tons et valeurs.
C’est un exercice que je propose régulièrement à mes élèves, car il est très utile pour progresser rapidement dans vos travaux de modelés et volumes ! 😉

Portrait à la pierre noire de Rubens
Exemple d’un portrait réalisé avec la technique des 3 crayons.
Son Nicolas with a Red Cap, Peter Paul Rubens, 1627

Utilisation de la Pierre Noire dans vos créations

Matière tendre, d’un noir profond et mat, l’utilisation de la pierre noire pour le dessin permet d’obtenir des effets comparables au fusain tout en présentant l’intérêt d’être beaucoup moins volatile, car plus grasse.

La pierre noire offre donc, une grande variété de valeurs, des noirs les plus profonds aux gris très légers.
On peut l’utiliser pour les esquisses, mais aussi pour les dessins plus raffinés et travaillés.
Elle se prête aussi parfaitement à l’utilisation de l’estompe pour des jolis effets de flous brumeux, des volumes doux et des effets d’ambiances.
La pierre noire comme le fusain est très sensible au grain du papier.

Je vous conseille d’aller jeter un œil au travail saisissant de l’artiste Ernest Pignon Ernest, un des pères du Street Art, qui utilise la Pierre Noire comme outil.

A LIRE EGALEMENT :   La fabuleuse Histoire du papier Canson
Ernest Pignon-Ernest, Empreintes au Botanique – © RTBF Pascal Goffaux 2018

Mes Astuces d’Artiste :

  • Utilisez la pierre noire sur un papier à grain, car elle adhère très mal sur un support lisse.
  • De texture assez grasse, elle reste néanmoins dure à gommer.
    N’appuyez donc pas trop vos traits de constructions.
  • Pensez également à travailler avec une gomme mie de pain pour rehausser plus facilement vos blancs.
  • Attention toutefois, le dessin au graphite se mêle difficilement à la pierre noire, car leurs textures sont différentes. Ne mélangez donc pas les deux techniques.
  • Une fois votre œuvre à la Pierre Noire achevée, l’emploi d’un fixatif se révèlera nécessaire pour une meilleure conservation.

Voilà, vous avez toutes les infos nécessaires pour essayer cette fameuse pierre noire.
Y a plus qu’à ” comme on dit chez nous !
À bientôt pour la suite,
Joanaa

Laisser un commentaire