You are currently viewing Dessin : quel papier choisir ?

Dessin : quel papier choisir ?

Papier dessin à grain fin, Bristol, papier Arches 300 g, lavis technique, papier velours ou aquarelle ??… Trouver le bon papier pour dessiner est souvent compliqué tellement le choix est large et spécifique.

Or, choisir le papier adéquat, parfaitement adapté à votre pratique du dessin, pourra grandement vous aider à améliorer la qualité et le rendu de vos créations.
Apprenez dans cet article, comment choisir le papier parfait pour votre dessin.
Vamos Amigos !


LE GRAIN et le GRAMMAGE

Avant de rentrer dans le détail, revenons brièvement sur quelques termes fondamentaux qui vous permettrons de mieux comprendre les spécificités de chaque papier.

Le Grain :

Le grain du papier, c’est sa texture, sa finition plus ou moins granuleuse.

En cours de fabrication, le papier est roulé entre deux rouleaux métalliques chauffés, qui lui donne sa texture. Il y a par exemple le papier très lisse comme le bristol ou le papier plein de grains comme le torchon pour l’aquarelle ou le célèbre C à grain de Canson et de Clairefontaine par exemple.

Ces grains vont créer un minuscule paysage de bosses et de creux sur votre papier.
Les bosses (grains) vont permettre une usure rapide de votre mine sèche (graphite, pastel, fusain…) qui en s’accrochant au relief des aspérités du papier va libérer les pigments sous forme de fine poussière.
Ces pigments sous la pression de l’outil utilisé, iront se loger dans les creux de votre papier.

Sans ces grains, il sera donc difficile de réaliser un pastel sur une feuille bristol, qui est très lisse : les pigments n’auront nulle par où se loger et s’envoleront au moindre souffle…

Les papiers à grains fins, seront plus adaptés à des outils comme le feutre ou le stylo (des gros grains useraient rapidement votre mine et vos stylos ne feraient pas long feu !)
Le grain fin permet également un travail plus détaillé avec des techniques sèches.

A LIRE EGALEMENT :   Tout savoir sur le fusain pour le dessin.
Différences de grains sur les papiers.

Le grammage d’un papier :

Pour simplifier, le grammage, c’est l’épaisseur du papier : c’est le poids que fait une feuille au mètre carré.

Une feuille fine, type papier d’imprimante classique par exemple, pèse 80 grammes. Les feuilles d’esquisse sont particulièrement légères avec 60 grammes au mètre carré et le papier calque, lui, ne pèse que 40 grammes sur la balance.
Le papier aquarelle le plus classique, pèse 300 grammes au mètre carré, et il peut aller jusqu’à 640 grammes !

Vous l’aurez donc compris, plus une feuille de papier à de ‘grammage’ plus elle sera épaisse et robuste.
Les papiers aquarelles sont souvent les plus épais, car ils doivent supporter et absorber de grandes quantités d’eau.
Les papiers avec un grammage important résisteront également mieux aux frottements répétés de la gomme, du doigt ou de l’estompe ainsi qu’aux déchirures ou plis malencontreux. Ils se conserveront souvent mieux dans le temps.

Il est également important de se rappeler qu’un papier épais ayant 240 grammes de grammage par exemple n’a pas systématiquement un grain très prononcé.
Lorsqu’on parle de « grain fin », ça ne veut pas forcément dire que le papier est fin. On peut avoir un grain fin sur une feuille épaisse et inversement du papier léger avec beaucoup de grains.


Ainsi, avant de choisir votre papier à dessin, prenez le temps de lire attentivement les informations de grains et de grammage indiquées sur la couverture de la pochette ou du bloc de papier.
Beaucoup se demande à quoi correspond la mention « lb » qui accompagne souvent les infos de grammage. Il s’agit de la conversion, utilisée principalement aux États-Unis et au Canada, qui consiste à mesurer le poids du papier en livres (lb).

A LIRE EGALEMENT :   Bien choisir sa gomme pour le dessin

À chaque technique son papier !

  • Crayons de couleur, mine graphite, pierre noire : papier à dessin à grain fin ou moyen, le crayon peut ainsi s’étaler facilement, grammage : minimum 120 gr.


  • Fusain : le papier ne doit pas être lisse et posséder suffisamment de grain pour accrocher le fusain et stocker les pigments. Le plus couramment utilisé est le papier Ingres. Grammage : minimum 130 gr.


  • Pastel sec : papier à dessin spécial pastel, PastelMat, Ingres, Velours ou encore papier aquarelle : excluez les grains satinés, trop lisses et optez pour un grain fin ou un gros grain (dit « torchon ») compatibles avec les pastels secs. Pour une meilleure conservation préférez un papier assez épais. Grammage : minimum 200 gr.
    Pour aller plus loin jetez un œil à cet article pour tout savoir sur les pastels.

  • Pastel gras à l’huile : La technique du pastel gras est apparentée à la peinture à l’huile, vous pouvez donc choisir des papiers destinés à la peinture à l’huile ou des papiers à grains toilés par exemple.


  • Sanguine : Même chose que pour le pastel.
    Avec la sanguine on utilise souvent des papiers colorés bleus / gris qui font ressortir les tons orangés de la sanguine et permettent de rehausser les lumières avec une craie blanche. Grammage : minimum 200 gr.

  • Feutre à alcool / markers : Conçu spécifiquement pour l’utilisation des marqueurs à alcool, le papier layout est le plus adapté pour vos dessins aux feutres à alcool. Chaque feuille, pourtant très fine, a fait l’objet d’un traitement chimique qui empêche les couleurs de traverser le papier.


  • Stylo / Feutre à dessin : Bristol, Layout, papier lavis technique, papiers à dessin de grammage classique : min 120 g, à grain très fin.


  • Posca : Les couleurs contenues dans les Posca contiennent de l’eau. Il vous faudra donc un papier assez épais pour qu’il ne gondole pas. Papiers à dessin, grammage min 200 g, mais à grain très fin pour ne pas user la mine.

  • Encre de Chine / gouache : Tous les papiers destinés à l’aquarelle, le papier acrylique ou encore le lavis multi-technique garantissent les meilleurs résultats. Grains fins, grammage min 200 g.

  • Aquarelle / Encres colorées : Papier aquarelle, Grammage : minimum 300 gr. Grains : au choix.

  • Huile, acrylique : se tourner vers des papiers spécifiques aux techniques de peinture.
A LIRE EGALEMENT :   Les différents genres de dessin.

Découvrez dans cette vidéo, les secrets de fabrication du papier d’Art vraiment à l’ancienne.

Si vous débutez, n’hésitez pas à acheter différentes marques et à les comparer. Vous trouverez ainsi au fur et à mesure de votre pratique, le papier qui vous correspond le mieux.


À vous de jouer  !! 🙂
À bientôt pour la suite,
Joanaa

Laisser un commentaire