You are currently viewing C’est quoi : une mine de plomb ?

C’est quoi : une mine de plomb ?

Qu’est-ce qu’une mine de plomb ? D’où provient cet étrange objet et à quoi sert-il exactement ?
Quels sont ces avantages et comment bien utiliser la mine de plomb dans vos dessins ?
Lisez cet article pour le savoir.
Vamos amigos !

Origines de la mine de plomb

La mine de plomb est en quelque sorte la Grand-mère du Crayon graphite !
En effet, les premières utilisations graphiques du Plomb remonte à l’Antiquité où on l’emploie notamment pour le tracé de lignes fines sur les supports d’écriture afin de s’assurer de la rectitude et du bon espacement des textes.
Les Égyptiens, Grecs et Romains utilisent de petits disques de plomb (en latin : plumbum) qu’ils font glisser le long d’une règle pour « régler » le papyrus ou le parchemin.

Certaines formes de mines de plomb ressemblaient à une demi-lune gravée, posée sur une pointe. Cette demi-lune servait à réaliser les tracés avec une règle et la pointe servait à dessiner ou écrire.

mine-de-plomb-antique
Style de plomb du XIVe-XVe siècle, retrouvée dans la Seine, à Paris. Musée du Moyen-Age

À l’époque, les mines sont fabriquées à partir d’un alliage de plomb et d’étain.
Au Moyen-Age, elles servent aux ébauches et aux tracés fins des enlumineurs et des artistes.
En raison de leur grande fragilité, on gainait la mine dans du cuir ou du bois. Ainsi la mine était maintenue sans pouvoir se casser.
Leur usage a perduré jusqu’au XVIIIe siècle.

A LIRE EGALEMENT :   Histoire du pinceau

La mine de plomb moderne

On utilise encore la Mine de plomb de nos jours même si elle n’est plus en plomb ou en alliage, mais en graphite ! (le plomb étant toxique pour l’être humain)

L’outil de dessin appelé : mine de plomb est donc aujourd’hui une tige de graphite beaucoup plus grosse que la mine d’un crayon (environ 5 à 7 mm de diamètre). Elle est en général recouverte d’une fine pellicule de matière plastique transparente.

mine-de-plomb-moderne
La mine de plomb fait environ 5 à 7 mm de diamètre. Elle est en général recouverte d’une fine pellicule de matière plastique transparente.

Elle s’utilise à peu près comme un crayon, mais possèdent l’avantage d’avoir une différence de contraste plus étendue qu’un seul crayon graphite.
(La pierre noire a des propriétés proches au niveau des variations, mais a un noir bien plus profond et mat.)

L’utilité de la mine de plomb

Les mines de plomb ou craies graphite sont utiles pour plusieurs raisons :
La première est leur disposition à produire des aplats, en l’utilisant directement plaquée sur sa longueur, à plat contre le support (il faudra bien sur enlever le film plastique autour).

Grâce à sa large mine, elle est parfaitement recommandable pour des esquisses et dessins sur grand format.
Ainsi, mieux que le crayon, une surface pourra être balayée facilement, sans que le geste du dessinateur ne soit gêné par le bois qui recouvre habituellement les crayons graphite.


Tailler l’outil n’est dans ce cas de figure pas nécessaire, le gain de temps est donc aussi intéressant sur un usage prolongé.

Vous pouvez même briser la mine à des tailles différentes pour mieux gérer vos aplats ou lignes.

A LIRE EGALEMENT :   Pinceaux : Quelles différences entre tous les poils ?

Cet outil à aussi la possibilité d’être utilisée avec un porte mine, ce qui peut éviter de briser la mine accidentellement (ce qui arrive assez fréquemment).

Légèrement plus lourde que le crayon, certains préféreront sa prise en main particulière et son côté gras, tendre et intense.


Pour la gommer et récupérer les blancs facilement, munissez-vous d’une gomme mie de pain.

Ne reste plus qu’à l’essayer.
À bientôt pour la suite,
Joanaa

Laisser un commentaire