C’est quoi : un Crayon Graphite ?

C’est quoi : un Crayon Graphite ?

Crayons à papier, crayon à bois, crayon graphite ou encore mine de plomb sont des appellations souvent utilisées pour désigner les outils à mine graphite que l’on utilise plus particulièrement dans le dessin, qu’il soit technique ou artistique.
Mais qu’est-ce finalement que le graphite et à quoi sert-il ?
Quelles sont les différences entre tous les crayons graphites et comment bien les utiliser pour dessiner ?

Découvrez toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Les crayons graphites

Qu’est-ce que le graphite ?

Le graphite est un minerai extrait du sol. C’est une forme naturelle du carbone pur.
C’est un minéral à l’aspect métallique, tendre et un peu graisseux.
Sa couleur varie du noir au gris.

L’histoire du crayon graphite

Les premiers gisements historiques du graphite sont les mines britanniques de Seathwaite au Nord-Ouest de l’Angleterre.
Elles furent exploitées pour confectionner les mines de crayon dès le milieu du XVIe siècle.

La légende veut, qu’à la suite d’un violent orage, la foudre se soit abattu sur un vieux chêne à Borrowdale, près de la ville de Keswick.
En se déracinant, ce vieux chêne mit à jour un gisement de minerai noir et luisant.

On dit que les bergers locaux commence par marquer leur bétail avec.
D’autres, débitent ensuite le minerai noir en fine plaques puis en bâtonnets et s’en servent pour écrire.
Petit à petit, les habitants de Keswick découvrent d’autres gisements dans le canton. C’est le début de l’aventure.

Minerai-de-graphite
Minerai de Graphite pur tel qu’il fut découvert en Angleterre au XVIe siècle.

Comme ce minerai ressemble beaucoup au plomb que l’on utilise à l’époque pour dessiner ou écrire, il reçoit le nom de plombagine.

La popularité de la plombalgine anglaise s’étend si rapidement à travers l’Europe que sa valeur grimpe à des sommets astronomiques !
On surveille l’entrée des mines, les convois de minerai sont protégés, on déclare des saisons d’extraction extrêmement restreintes.
Pour empêcher les éventuels pilleurs de mine, on inonde les galeries hors saison !
Les manufactures de crayons commencent à fleurir en Angleterre avec une exclusivité totale d’exploitation car le minerai Plombagine est interdit à la vente à l’étranger, sauf si c’est pour le vendre sous forme de crayon.

Peu à peu, la plombagine remplace progressivement la mine de plomb utilisée à l’époque massivement dans les crayons.

Ce n’est qu’en 1779, que le chimiste suédois Carl Wilhelm Scheele décide d’analyser cette fameuse plombagine, qu’il utilise pour écrire, et finit par prouver qu’elle est en fait composée de carbone pur et non de plomb (ah bah bravo !)

Le terme graphite est alors finalement adopté en 1789 par le minéralogiste allemand Abraham Gottlob Werner, s’inspirant du grec γράφειν (graphein = écrire).

Gisement de graphite-Madagascar-1940
Exploitation d’un gisement de Graphite à Madagascar, 1940.

Le crayon graphite pour le dessin

À l’origine, ce graphite était utilisé à l’état brut dans la confection des crayons.
Problème : il adhère très mal au papier, et avec le temps, le dessin s’efface.
Pour y remédier, les fabricants mettent au point une recette efficace :
Le graphite réduit en poudre est mélangé à de l’argile céramique.
Puis, après une étape de cuisson, ce mélange est moulé en forme cylindrique, caractéristique de la mine de crayon.

Différents-crayons-graphite-pour-le-dessin
Crayons graphites pour le dessin.

Cette argile ajoutée permet donc de faire varier la dureté de la mine :

  • Plus la proportion d’argile céramique est importante, plus la mine est dure. On obtient alors un crayon au tracé très fin et à la tonalité claire.
  • Au contraire, moins la mine contient d’argile céramique, plus elle est tendre, pour un tracé plus épais et plus foncé.

Aujourd’hui, les fabricants proposent un large assortiment de mines.
Pour les distinguer les unes des autres, reportez-vous à la mention inscrite sur le manche du crayon.

  • La lettre H (HARD) désigne les crayons à mine dure, pour des traits fin, gris et clairs.
  • La lettre F (fine point) : fine. Il s’agit du milieu de l’échelle, HB étant un peu plus tendre.
  • La lettre B (BLACK) désigne les crayons à mine très tendre, pour des lignes plus larges et des remplissages plus foncés.
  • La numérotation associée (2H, 4B) : indique le degré de dureté ou, au contraire, de tendresse de la mine.

Crayon-graphite-et-mine-de-plomb-dureté
Aujourd’hui, les fabricants proposent un large assortiment de mines.
Pour les distinguer les unes des autres, reportez-vous à la mention inscrite sur le manche du crayon.

Le bois de cèdre : 

Le bois idéal pour un bon crayon !
Ni trop dur, ni trop tendre, le bois de cèdre est suffisamment malléable pour être taillé. Il est agréable en main et ne se casse pas facilement.
Attention ! Plus le crayon tombe au sol plus la mine à l’intérieur se brise, donc faites attention aux chocs répétés.

Découvrez dans cette vidéo super kitch mais très intéressante, comment sont fabriqués les crayons. Quel boulot !

Vers la fin du graphite ?

Le graphite est un minerai étonnant !
Très résistant, c’est par ailleurs un excellent conducteur d’électricité et de chaleur. Il est recherché pour de multiples usages dans l’industrie et les technologies de pointes.

Il est aussi de plus en plus utilisé dans la fabrication d’accumulateurs électriques (piles alcalines et batteries au lithium) pour les véhicules hybrides et électriques.

Depuis 10 ans la demande industrielle pour le graphite connait donc une forte croissance à tel point qu’il est devenue l’une des 14 matières premières critiques dont la Commission européenne a dressé la liste du fait que ce minerai va devenir dans quelques décennie une ressource de plus en plus rare.
On prévoit la fin du graphite pour 2062. (oui c’est précis)

Profitons-en donc pendant qu’il en est encore temps !
Allez, à vos crayons !

➽ Cet article vous a plu ? Ne ratez pas les prochains articles !
Inscrivez-vous à la newsletter pour être prévenu en priorité des nouveaux articles et bénéficier d’informations réservées aux seuls inscrits.
À bientôt !

Si vous avez aimé l'article : partager le ! :)

Laisser un commentaire