You are currently viewing Pastel sec, dur, tendre, gras : les différences.

Pastel sec, dur, tendre, gras : les différences.

Le mot pastel vient du latin pasta, « pĂąte Â». UtilisĂ© depuis des siĂšcles, il existe sous diffĂ©rentes formes : pastel sec, gras, dur, tendre, Ă  l’huile ou Ă  la cire…
Certains disent que c’est de la peinture, d’autre du dessin. Certains disent mĂȘme que ce serait Picasso qui aurait inventĂ© le pastel !
Qu’est-ce qui fait la particularitĂ© de cette technique et comment bien choisir son pastel ?
Les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que le pastel ?


â–Ș Le pastel, c’est d’abord une plante ‘ le pastel des teinturiers’. Il servait autrefois Ă  la teinture du tissu et fut Ă  l’origine du fameux ‘bleu pastel’ peu Ă  peu remplacĂ© par l’Indigo, puis par les colorants de synthĂšse.

â–Ș Le pastel, c’est Ă©galement un genre de beignet dĂ©licieux ! 🙂
â–Ș Et c’est aussi un adjectif pour qualifier certaines couleurs douces ‘ les tons pastel’, (couleurs additionnĂ©es de blanc).

❗Mais, c’est aussi et surtout un outil de dessin bien particulier utilisĂ© depuis des siĂšcles.
Sec ou gras, Ă  l’huile ou Ă  la cire, le pastel est en vĂ©ritĂ© une sorte de craie plus ou moins grasse que l’on travaille sur papier, principalement Ă  l’aide du doigt ou de l’estompe.

La composition du pastel est assez simple : il est fabriquĂ© Ă  base de pigments de couleur, d’un liant (cire, huile, gomme arabique) et d’une charge (craie ou plĂątre) qui lui donne sa texture.

Intense, chaud et lumineux, le rendu mat du pastel est unique grĂące Ă  sa concentration importante en pigments.

Les pastels Secs

Gras, secs, durs ou tendres pas facile de s’y retrouver avec tous ces pastels !
En effet, pastel sec et pastel gras sont deux techniques complÚtement différentes.


Commençons par les pastels Secs :
Le pastel sec se présente sous deux principales formes : Dure et Tendre.
Leur différence est donc surtout une différence de texture avec des bùtonnets plus ou moins durs ou alors trÚs friables.

Pastel dur
BĂątonnets de pastel sec.

Le Pastel Sec Dur

Les pastels secs durs sont plus solides et sont généralement présentés sous forme de bùtonnets carrés, apparentés aux craies.

On pourrait comparer sa forme Ă  celle de la sanguine par exemple.
✔ Facile Ă  tailler en pointe, on les utilise principalement pour des dĂ©tails, des lignes fines et prĂ©cises.

Le Pastel Sec Tendre

Le pastel tendre est le type de pastel le plus fragile car le plus friable. Il se présente sous la forme de bùtonnets cylindriques, de dimensions variables.

Il est composé de pigments, de craie et de gomme arabique (comme liant) en faible quantité.

✔ TrĂšs poudreux, les pastels tendres seront plus onctueux, plus lumineux et intenses. Faciles Ă  Ă©taler ils seront parfaits pour vos aplats et dĂ©gradĂ©s.

Les Crayons pastel

Les crayons pastel sont conditionnés sous forme de crayons en bois avec une mine de pastel.
✔ Ils permettent un travail prĂ©cis, s’affĂ»tent facilement, sont moins salissants et s’abiment un peu moins vite (sauf si vous les faites tomber bien sĂ»r ! ) .

❗ Les crayons pastel seront parfaits pour les dĂ©tails comme les yeux par exemples mais pas du tout adaptĂ©s aux larges surfaces.

A LIRE EGALEMENT :   C’est quoi : les pigments en peinture ?

Quel papier utiliser pour le pastel sec ?

✔ Les pastellistes utilisent de prĂ©fĂ©rence des papiers Ă  grain pour une bonne accroche.

Le support le plus courant est la feuille de papier à dessin, type Ingres, dont la surface vergée ou alvéolée permet de retenir la poudre de pastel.
Il existe aussi des papiers prĂ©parĂ©s tels le papier velours Ă  la surface trĂšs douce ou les pastel card Ă  la surface plus rĂȘche. Ce dernier a l’avantage de saturer moins rapidement. Alternativement, on peut utiliser un papier aquarelle Ă  grain (attention, il ne doit pas ĂȘtre satinĂ©).

La couleur du fond est d’une importance fondamentale au pastel.
C’est la raison pour laquelle les papiers pastel du commerce sont souvent proposĂ©s en diffĂ©rentes teintes.
✔ La couleur dĂ©pend du sujet : selon le goĂ»t et l’intention de l’artiste, elle sera choisie selon le principe des complĂ©mentaires, ou par contraste (chaud/froid, clair/sombre) :

  • Les teintes beiges et rosĂ©es refroidissent les couleurs chaudes et vives.
  • Un papier noir assombrit les couleurs, mais les fait gagner en puissance.
  • Les papiers de couleur neutre et froide (gris ou bleu) renforcent la vivacitĂ© des teintes chaudes.
  • Les papiers de couleur vive intensifient les teintes des pastels.
  • Les papiers de couleur claire conviennent aux nuances dĂ©licates.

Les Pinceaux pour le Pastel Sec

Les pinceaux pour le pastel ne sont pas obligatoires (on utilise majoritairement l’estompe ou le doigt pour les fondus).

Toutefois, il est vrai que l’usage d’un pinceau pourra permettre un estompage plus lĂ©ger et plus doux sur des petites zones ou dĂ©tails.

L’avantage de l’estompage au pinceau, c’est qu’il va lĂ©gĂšrement flouter la zone en enlevant le surplus (Ă©vitant la saturation du papier) alors que l’estompage au doigt (ou Ă  l’estompe) va plutĂŽt tasser (lĂ©gĂšrement) la poudre de pigment ce qui aura tendance Ă  mĂ©langer les pigments entre eux.

L’estompage au doigt reste cependant prĂ©fĂ©rable pour les mixages (mĂ©langer deux couleurs par exemple) et pour fixer au papier les grandes zones de couleurs.

Si besoin, vous pourrez facilement trouver des pinceaux spécial pastel sur le net ou dans les magasins spécialisés.
Les meilleurs possĂšdent une pointe ronde et biseautĂ©e. Ils sont souvent en poil de poney, idĂ©al pour l’estompe de surfaces moyennes ou de petits dĂ©tails.
Encore une fois, l’usage de pinceaux au pastel n’est vraiment pas obligatoire.
Vous pouvez tout Ă  fait utiliser n’importe quel pinceau doux et nerveux en pensant Ă  ‘vider’ sa touffe rĂ©guliĂšrement en l’utilisant Ă  vide sur une feuille de brouillon ou un tissu pour le nettoyer (car les poils vont Ă  peu Ă  peu se charger en pigments).

Quelques astuces :

✔ Il est possible de poser un pastel tendre sur un pastel trĂšs dur, en revanche l’inverse est plus compliquĂ©.

✔ Veillez Ă  utiliser le pastel tendre pour le remplissage et le pastel dur pour les dĂ©tails et lignes fines.

✔ Appliquez les pastels du plus durs aux plus tendres.

❌ Multipliez les couches Ă©paisses de pastel sec est hasardeux, car le papier sature facilement et risque de refuser tout nouvel ajout de matiĂšre.
Commencez par travailler en couches fines.

💡 Les pastels secs sont solubles dans l’eau !
RĂ©duits en poudre et additionnĂ©s d’eau, ils peuvent ĂȘtre appliquĂ©s au pinceau, en lavis.

A LIRE EGALEMENT :   Lavis et Glacis en peinture : les diffĂ©rences

💡 Vous pouvez aussi adoucir un tracĂ©, renforcer ou homogĂ©nĂ©iser un dĂ©tail en le retravaillant au pinceau humide.

❌ Ne pas mĂ©langer pastel secs et pastel gras, les deux textures ne s’associent pas du tout ! Catastrophe assurĂ©e !

❌ Pensez Ă  utiliser un papier adaptĂ© avec assez de grains (pas de papier lisse type Bristol). Les pigments ne tiendraient pas.

✔ ProtĂ©gez les zones dĂ©jĂ  dessinĂ©es avec un cache (une feuille de brouillon par exemple, posĂ©e sur votre dessin). Ainsi vous Ă©viterez d’abimer votre crĂ©ation avec des frottements malencontreux, traces de doigts et autres accidents.
❗Attention le pastel est une technique salissante. Vous en mettrez partout ! 🙂

✔ Dessinez de haut en bas, et du centre vers les extĂ©rieurs pour Ă©viter d’effacer votre dessin.

✔ Travaillez debout ou sur un support lĂ©gĂšrement penchĂ© :
Plus les pastels utilisés seront tendres, plus ils laisseront de « poussiÚre« .
Un travail Ă  la verticale permettra d’Ă©vacuer ces pigments parasites par le bas sans trop salir le dessin.
Lisez cet article pour : savoir comment bien vous installer pour mieux dessiner

✔ Fixez une zone achevĂ©e (aprĂšs avoir masquĂ© les autres).

✔ Commencez par des couleurs claires et allez vers le foncĂ©.

✔ Le mieux est de poser les rehauts de lumiĂšre en dernier sur une zone prĂ©alablement fixĂ©e (Ă  l’aide d’un fixatif).

Comment conserver ses dessins au pastel sec ?

✔ MalgrĂ© son apparence fragile et poudreuse, le pastel est bien plus stable que la plupart des peintures !
Une fois frottĂ© sur le bon support, d’aprĂšs les pastellistes professionnels : celui-ci n’aurait besoin d’aucun fixatif qui risque de l’altĂ©rer dans le temps.

❗ En effet, le pastel ne contient aucun produit chimique ni aucun siccatif, il est donc dĂ©conseillĂ© d’en ajouter. De plus le fixatif Ă  tendance Ă  encroĂ»ter le veloutĂ© du pastel en supprimant ce qui lui est propre et n’existe dans aucune autre peinture : la fleur de pastel.
Cette couche trĂšs particuliĂšre de pigments enchevĂȘtrĂ©s les uns sur les autres et qui donne l’intensitĂ© de ses couleurs.

La meilleure protection restera un encadrement avec une rehausse, de sorte que le verre soit hors de contact avec l’Ɠuvre.
Sachant que les pires ennemis du pastel sont l’humiditĂ© et la poussiĂšre, celui-ci pourra ainsi conserver sa fraĂźcheur bien plus longtemps que la plupart des peintures actuelles.

✔ Si vous ĂȘtes dĂ©butants, je vous conseille vivement de mettre du fixatif pour commencer votre pratique.
Dans ce cas n’appliquez un fixatif qu’en couches trĂšs lĂ©gĂšres.
Lisez cet article pour : apprendre comment bien utiliser le fixatif

Les pastels Gras

Comme pour les pastels secs, il existe deux types de pastel gras : le pastel Ă  l’huile et celui Ă  la cire. Ces deux outils sont assez diffĂ©rents donc faites en sorte de ne pas les confondre !

Pastel gras
Le pastel gras se présente souvent sous forme de bùtonnets cylindriques/


Pastel à l’huile

Selon la lĂ©gende, les pastels Ă  l’huile auraient Ă©tĂ© mis au point par la boutique Sennelier (marchand de couleurs parisien depuis 1887) Ă  la demande de Pablo Picasso en 1949.
L’artiste souhaitant en effet pouvoir avoir Ă  sa disposition un outil simple, intuitif et polyvalent pour dessiner et peindre Ă  la fois.

Dans ce type de pastel, la gomme arabique est remplacĂ©e par de l’huile, ce qui explique leur texture grasse et souple, trĂšs agrĂ©able Ă  travailler.

Son usage est trĂšs diffĂ©rent de celui du pastel sec et pourrait presque s’apparenter Ă  la peinture !
En effet, comme pour la peinture Ă  l’huile, on peut utiliser de l’essence de tĂ©rĂ©benthine ou du White Spirit pour diluer ou estomper la couleur du pastel Ă  l’huile, ou bien encore du medium Ă  peindre pour en modifier la texture sur le support.

A LIRE EGALEMENT :   Comment bien tailler ses crayons ?

Les pastels du commerce contiennent souvent un mĂ©lange d’huile et de cire, en proportion diffĂ©rente selon leur qualitĂ©. Trop de cire entraine un pastel qui patine rapidement et empĂȘche les superpositions multiples.
Choisissez donc des pastels Ă  l’huile de qualitĂ©.

Comment utiliser le pastel Ă  l’huile ?

Le pastel gras peut s’utiliser de trois maniĂšres :

– Comme des crayons : vous Ă©tendez ou fondez vos tracĂ©s avec le doigt ou un pinceau imbibĂ© de white-spirit ou tĂ©rĂ©benthine.

– Comme de la peinture : appliquez sur le support et diluĂ© les endroits voulus Ă  l’aide d’un pinceau humidifiĂ© (au white spirit).

– Les deux en mĂȘme temps !

Pastel Ă  l’Huile :


❌ Ne nĂ©cessitant pas de fixatif, le pastel Ă  l’huile s’emploie volontiers en extĂ©rieur
 Ă  condition de rester Ă  l’ombre et d’éviter la canicule. Sous peine de voir fondre vos bĂątonnets !

❌ Le pastel Gras est incompatible avec les pastels secs ! En revanche, vous pouvez les associer avec la peinture Ă  l’huile.

Quel support pour le pastel Ă  l’huile ?

Si vous utilisez du white spirit ou de l’essence de tĂ©rĂ©benthine – pour diluer un pastel ou retoucher une erreur –, mieux vaut choisir un papier prĂ©vu pour la peinture Ă  l’huile.
Avec ce type de pastel on utilisera plutÎt un papier épais ou carton toilé voir toile. Du coup prévoir un petit temps de séchage.

Pastel Ă  la cire

Enfin, les pastels Ă  la cire.
Ils ont Ă©tĂ© mis au point au Japon en 1924 par les professeurs Rinzo Satake et Shuku Sasaki afin de procurer Ă  leurs Ă©tudiants un moyen de s’exprimer colorĂ©, facile et bon marchĂ©.

Réalisés à base de cire et de pigments ces pastels économiques conviennent aux techniques de dessin et de croquis.
Ils saturent nĂ©anmoins assez vite et ne permettent pas d’Ɠuvres abouties, contrairement aux pastels Ă  l’huile, plus onctueux.
On les trouve souvent dans les Ă©coles primaires, car ils conviennent trĂšs bien aux enfants.

✔ Ils sont rarement utilisĂ©s seuls, mais en combinaison avec d’autres mĂ©diums exploitant leurs deux propriĂ©tĂ©s majeures :

💡 Ils repoussent l’eau : employez-les pour crĂ©er des rĂ©serves, par exemple dans une aquarelle !

💡 Ils attirent Ă  eux les mĂ©diums sous forme de poudre : jouez-en pour crĂ©er des empĂątements de pastels secs ! (N’oubliez pas de fixer ensuite 😉 )

pastel cire
Exemple de Pastel Ă  la cire.

Et voilĂ , vous savez tout sur les diffĂ©rents pastels ! Ne reste plus qu’Ă  essayer tout ça !
À bientît pour la suite,
Joanaa

Laisser un commentaire