Comment bien s’installer pour mieux dessiner.

Comment bien s’installer pour mieux dessiner.

Savez-vous comment bien vous installer pour mieux dessiner ?

C’est un détail très important. En effet, vous allez souvent passer plusieurs heures à dessiner, autant que ce soit dans les meilleures conditions.

Maintenant que vous avez tout ce qu’il faut pour bien commencer le dessin, nous allons maintenant découvrir comment bien nous installer pour mieux dessiner, gagner du temps et éviter les erreurs inutiles.

Vous verrez, ces petits ajustements simples vous permettrons d’être plus efficace dans un minimum de temps.

Lumière !

C’est la première chose à vérifier.
Comment dessiner dans l’obscurité ?! C’est le meilleur moyen de fatiguer vos yeux et de vous donner la migraine ! Pour dessiner, choisissez un endroit bien éclairé et n’hésitez pas à rajouter une lumière d’appoint.

Autrefois, les artistes choisissaient leur atelier en fonction de l’orientation des fenêtres.
La lumière du Nord est ainsi la lumière préférée des artistes car elle est douce et diffuse et varie peu d’intensité selon les différentes heures de la journée.

Si vous n’avez pas encore la chance d’avoir un atelier d’artiste avec une grande baie vitrée orientée plein Nord, optez pour une lumière d’appoint. 😉
Une lampe de bureau fera parfaitement l’affaire.
Veillez cependant à positionner la lampe sur votre gauche si vous êtes droitier (à votre droite si vous êtes gaucher) afin d’éviter l’ombre de votre main sur la feuille.

Soyez bien assis

Cela peut paraître évident mais dans la hâte, on oublie souvent d’y prêter attention.
Et, après avoir passé des heures avachi.e sur notre dessin on finit malheureusement avec la nuque tirée ou le dos en compote…

Pour dessiner, choisissez un fauteuil confortable avec si possible un dossier ou une bonne chaise rembourrée d’un petit coussin moelleux.
Croyez-moi, vos fesses vous remercieront. 😉

Quelle table choisir ?

En vérité, peu importe la table. Ce qui compte, c’est que le support sur lequel vous allez dessiner soit légèrement incliné à la verticale.
Pourquoi ? Parce que dessiner à plat provoque une légère distorsion visuelle dut à la perspective de votre feuille sur la table…
Et oui, vous risquez de faire plus d’erreurs en dessinant à plat.
C’est un conseil, prenez dès le début cette bonne habitude et gagnez du temps en évitant de vous arrachez les cheveux.

La plupart des illustrateurs, architectes, et artistes travaillent sur un support vertical pour justement parer ce problème de déformation.
Table à dessin, chevalet d’atelier ou encore chevalet de table seront les supports les plus adaptés.
Pour commencer, vous pouvez utiliser une planche à dessin (une planche assez grande ou encore un carton épais et solide) que vous appuierez sur le bord de la table pour l’incliner.

Votre feuille doit toujours être à hauteur de regard.

Maintenez votre feuille sur la planche avec une pince ou du scotch de peintre.

Dessiner avec un support incliné à la verticale.
Voyez comme ce caricaturiste est bien installé, avec son support à la verticale pour mieux dessiner.

Préparez-vous comme un chirurgien

Une fois votre plan de travail préparé, enfilez votre tenue d’artiste !

Déposez ensuite sur la table vos outils :
– vos crayons graphites
– un cutter affuté pour tailler vos crayons (bien plus efficace que le taille-crayon d’écolier)
– du papier brouillon
– un petit chiffon (car on en a toujours besoin)
vos 2 gommes, une classique et une mie de pain
– votre modèle, si possible imprimé sur papier et lui aussi présenté à la verticale (accroché au mur, à votre planche de dessin ou votre chevalet).

Une poubelle assez proche de vous vous permettra de garder votre espace de travail propre.

Ces petites astuces toutes simples permettront de bien vous installer pour mieux dessiner.

« Rentrez dans le dessin… »

Je trouve cette préparation très importante et j’aime assez, avant de commencer un dessin, mettre en place mon petit rituel.
Je prends le temps de bien m’installer, je veille à ce que rien ne manque.
Que tout soit à sa place, à ce que mes crayons soient bien affutés.
J’allume une petite bougie, prépare quelques grignotes, pose mon casque sur mes oreilles et me voilà partie dans un autre univers.

À vous de trouver votre petit protocole.
Ainsi, comme le pilote d’avion avant de décoller, vous finirez par connaitre par cœur votre routine. Vous serez certain.es d’être bien installé.e pour dessiner, vous évitant ainsi de vous lever toutes les 5 minutes pour aller chercher la gomme ou le crayon qu’il vous manque.

«  Rentrer dans le dessin » prend un peu de temps au début.
Rentrer dans le dessin ? C’est l’expression que l’on utilise pour décrire le moment où l’on est complètement immergé dans la création.
On ne pense plus à rien, une bulle se forme tout autour de nous et le temps n’a plus de prise.
Rentrer dans le dessin prend bien une bonne demi-heure, voire une bonne heure…
Et, si vous êtes coupé.e dans ce que vous faites toutes les deux minutes par manque de préparation, il sera plus difficile pour vous d’atteindre cet état, merveilleux et magique qu’est la création.

À vous de jouer maintenant !

Si vous avez aimé l'article : partager le ! :)

Laisser un commentaire