Aquarelle : quel papier choisir ?

You are currently viewing Aquarelle : quel papier choisir ?

Comment bien choisir son papier pour peindre à l’aquarelle ?
Quel grain ? Quel grammage ? Carnet aquarelle ou feuille volante ? Quelles différences y a-t-il entre le papier coton ou le papier cellulose ?
Trouvez les réponses à vos questions dans ce cours détaillé
pour tout savoir sur le papier aquarelle.

Les caractéristiques importantes d’un bon papier aquarelle :


Le papier aquarelle a été pensé et conçu pour répondre aux besoins et aux problématiques des artistes.
En effet, l’aquarelle est étant une technique à la détrempe qui nécessite de travailler avec beaucoup d’eau, le papier choisi doit donc être en mesure de supporter ces contraintes sans altérer votre travail.

Mais avant d’aller plus loin dans ce cours, il me semble important de revenir sur le principe de fonctionnement d’un papier aussi spécifique que celui de l’aquarelle. Prenons donc quelques secondes pour revenir sur ce point.


🤔 Comment fonctionne un papier aquarelle ? Petit rappel.

Une feuille de papier aquarelle est composée de fibres naturelles pressées et séchées.
➜ Lorsque que l’on mouille la feuille abondamment, ces fibres se gorgent d’eau et se détendent, puis quand le papier sèche, les fibres se contractent de nouveau, un peu comme une éponge. 🧽💦

➜ Le papier imbibé d’eau va donc se dilater et donc avoir tendance à gondoler, ce qui peut être très gênant pour la diffusion et la propagation des couleurs.
❗️ En effet, lorsque le papier gondole, l’eau et les pigments vont être entrainés dans les creux, et même si le papier va se retendre en séchant, la répartition des pigments en sera affectée.

✔️ Bien choisir son papier aquarelle est donc fondamental pour éviter les mauvaises surprises !
Son grammage et sa composition sont des caractéristiques cruciales dans le choix de votre papier aquarelle. Voyons de quoi il en retourne.

Grammage du papier aquarelle
Le papier aquarelle doit avoir un grammage épais pour ne pas gondoler.

Le grammage

☝️ Rappelez-vous, le grammage : c’est le poids que fait une feuille au mètre carré et que l’on mesure en grammes (d’où le terme Grammage).

✔️ En aquarelle, le grammage de votre papier est primordial, car c’est un gage de robustesse qui permet également une meilleure absorption de l’eau (ce qui déterminera sa capacité à ne pas trop gondoler.)
🧽💦 Pensez encore à une éponge, plus votre éponge est épaisse et plus, elle pourra absorber d’eau.

✔️ C’est la raison pour laquelle, à l’aquarelle, on utilise des papiers épais à fort grammage (de 200 g/m2 minimum) pour éviter les gondolements.

✔️ La plupart des papiers aquarelle classiques pèsent 300 grammes au mètre carré, mais ils peuvent aller jusqu’à 640 grammes !


Le grain du papier aquarelle : quelle texture choisir ?

➜ Le grain du papier, c’est sa texture, sa finition plus ou moins granuleuse lorsqu’on le caresse.

☝️ C’est lors de sa fabrication, au moment du séchage, que le papier aquarelle se dote de son grain si particulier.
Dans la machine à papier, un morceau de feutre, tendu par des rouleaux, passe sur le papier pour absorber une grande partie de l’humidité.
Ainsi pressé contre le feutre, le papier garde l’empreinte de ce dernier et c’est ce qui donne le grain.

Généralement, toutes les marques proposent leurs papiers aquarelle en 3 catégories de grains :


Le grain satiné (pressé à chaud ou hot pressed)

▪️ C’est le grain le plus fin et le plus lisse. Il paraît même presque ciré à son toucher.

✔️ Il est conseillé si vous aimez dessiner et ne poser qu’un léger lavis très rapidement et sans retouches
✔️ Idéal pour l’illustration
❌ Il ne peut pas recevoir de drawing-gum, son fini sera abimé
❌ Il n’aime pas les multiples lavis
✔️ Le grain satiné est un véritable allié pour jouer avec les coulures, car il laisse fuser la couleur.
✔️ Sur papier à grains satiné, l’eau circule et le pinceau et les pigments glissent facilement sur cette surface non granuleuse.

➜ Je connais certains artistes qui ne jurent que par lui.

Le grain fin (pressé à froid ou cold pressed)

▪️ C’est un grain fin, semi-rugueux.
✔️ Il capture bien le pigment, absorbe une grande quantité d’eau et est très robuste.
✔️ Vous pouvez lui appliquer du drawing-gum,
✔️ Idéal pour faire de multiples lavis ou séchage, effacer et enlever de la matière sans l’abimer.
✔️ Sa texture offre un bon équilibre entre l’accroche du grain pour l’effet texturé et sa douceur au contact du pinceau.

➜ L’aquarelliste débutant peut s’entraîner sur le grain fin avant d’explorer les autres grains.


Le grain torchon (Le rough, ou rugueux)

▪️ C’est le plus texturé.
✔️ Il est robuste et est spécialement recommandé pour des projets qui demandent des effets de matières, car il rehausse l’effet sédimentaire des pigments et accentue les textures (granulation des pigments).
❗️ Sa surface peut être déconcertante puisqu’elle accroche le pinceau et il faut employer plus d’eau pour les grands aplats.
✔️ Il procure véritable liberté d’effets quand on le maîtrise !



Avant de choisir votre papier aquarelle, prenez donc le temps de lire attentivement les informations de grains et de grammage indiquées sur la couverture de la pochette ou du bloc de papier aquarelle concerné.

Les différents grains de papier aquarelle



Quelle composition de papier aquarelle choisir ?

La plupart du temps, 2 choix s’offrent à vous : le coton ou la cellulose.


☁️ Le papier aquarelle Coton :

Les termes « chiffon » et « coton » sont souvent utilisés pour qualifier le papier aquarelle fabriqué à partir de coton.

Toutefois, le mot chiffon fait spécifiquement référence à des papiers réalisés avec des rebuts textiles en coton.
En effet, autrefois, il était courant que les papiers soient composés à 100 % de chiffons de coton. Avec le temps, l’utilisation de chiffons pour fabriquer du papier a décliné alors que l’utilisation des fibres synthétiques dans les textiles est devenue plus courante.

Aujourd’hui, la plupart des papiers d’art sont réalisés avec 100 % de linters de coton ou avec une combinaison de chiffons en coton et de linters de coton.

➜ Les linters de coton sont des fibres de coton formant un duvet qui recouvre les graines de cotonniers.

le linter de coton dans la fabrication du papier aquarelle
Linters de Coton



Les fibres des chiffons sont plus longues que celles des linters de coton et elles apportent ainsi une plus grande solidité.
✔️ Bien que les fibres des linters de coton soient plus courtes que celles des fibres textiles, elles offrent toutefois une résistance et des propriétés de conservation exceptionnelles !

Pour mieux comprendre, voici une très belle vidéo sur la fabrication du papier chiffon.



Les avantages du papier 100% coton

Au plus le papier contient de coton, au plus il est de qualité. En effet, le coton est une fibre creuse qui absorbe admirablement l’eau.

✔️ Ainsi, le papier aquarelle 100 % coton offre plus d’aisance, car il est plus malléable.

✔️ L’eau se dilue mieux et sèche moins vite sur un papier coton.

✔️ Son emploi est plus fluide et plus agréable pour des lavis appliqués sur de grandes surfaces.

✔️ Les couleurs aquarelles extra-fines sont également plus saturées et lumineuses sur du papier aquarelle coton que sur un papier cellulose.

✔️ La blancheur du papier coton est naturelle, obtenue sans azurants optiques ni chlore.
Un + pour la planète !

▪️ La qualité 100 % coton ou pur chiffon reste donc la plus précieuse et la plus qualitative.
C’est le papier que je vous conseille même s’il est un peu plus cher.
La qualité se paie !

🌳 Le papier aquarelle cellulose :

La cellulose est également une fibre naturelle, mais qui elle, est extraite du bois (hêtre, bouleau, eucalyptus, pin, épicéa, etc.).
Malgré quelques défauts, en partie maîtrisés, tels que le jaunissement, la sensibilité au vieillissement ou l’acidité, c’est la fibre la plus facile et la moins chère à produire (d’où son coût plus bas).

✔️ Le papier cellulose est le choix le plus économique et judicieux pour commencer en aquarelle et se familiariser avec elle.
✔️ Il permet de débuter en aquarelle avec un budget raisonnable pour s’amuser sans remords.

❗️ Cependant, il sèche très vite et rend la pratique de l’aquarelle fastidieuse.
❗️ De plus, les couleurs perdent en saturation si elles sont trop diluées ou retravaillées et deviennent ternes et sans vie une fois l’aquarelle sèche.

▪️ Si vous commencez l’aquarelle, essayez le papier cellulose en connaissance de cause pour vous faire la main, puis, lorsque vous vous sentirez prêt.e, investissez dans du bon papier coton.
Ainsi, vous saurez l’apprécierez à sa juste valeur.




Vous reprendrez bien un peu de lignine ?

L’ Acidité du papier cellulose

Sur les emballages de papier aquarelle cellulose, on voit souvent la mention « Sans Acide ». Qu’est-ce qu’un papier aquarelle non-acide ?

▪️ Le papier non-acide est un papier qui possède un pH neutre ou basique (7 ou légèrement supérieur). Cette propriété permet une meilleure conservation des papiers sur de longues périodes.

En effet, le papier élaboré à partir de cellulose et dont la lignine (une biomolécule contenue dans la pulpe de bois) n’a pas été retirée, jaunit et se détériore avec le temps.
Lorsqu’elles sont exposées à la lumière et/ou à la chaleur, ces molécules de lignines (acides) se dissocient plus rapidement et se désagrègent.
Ce ne fut que dans les années 1930 que les effets du papier cellulose devinrent connus.
Pour pallier ce problème majeur, le papier non-acide est traité au cours de son élaboration avec une base faible (généralement du bicarbonate de calcium ou de magnésium) pour neutraliser les acides naturellement présents dans la pulpe de bois.


✔️ Ainsi, l’absence d’acidité dans un papier augmente sa durabilité sur plusieurs siècles dans des conditions optimales.

papier aquarelle sans acide
Logo du papier cellulose sans acide (permanent paper) ou ACID FREE

Le blanchiment du papier

C’est aussi cette fameuse lignine qui détermine la couleur jaunâtre du papier cellulose non blanchit.

Le blanchiment du papier s’effectue par l’ajout de produits réactifs tel que le chlore, l’hypochlorite de sodium (eau de Javel) ou encore le peroxyde d’hydrogène (couramment appelé « eau oxygénée »).

❗️ Le blanchiment est malheureusement l’étape la plus polluante de la fabrication du papier.

Le blanchiment du papier aquarelle
Blanchiment de la pâte à papier de bois :
la couleur foncée de la pâte est principalement due à la lignine résiduelle éliminée progressivement pendant le blanchiment

Les autres papiers aquarelle disponibles :


▪️ À côté des papiers 100 % cellulose sont aujourd’hui proposés des mélanges coton/cellulose (50/50 ou 25/75), produits tant sur forme ronde que sur table plate.

De nouvelles fibres naturelles apparaissent, telle la canne à sucre et le bambou.

🎋 Le bambou est doté de longues fibres, d’où une capacité d’absorption de l’eau remarquable et des effets de gondolement de la feuille limités.
✔️ Il est moins gourmand écologiquement parlant que le bois, car il grandit très vite et il évite l’utilisation de pesticides ou de produits chimiques.

Depuis quelques années sont également apparues des toiles pour aquarelle.

🗒 Quel format de papier aquarelle choisir ?

Les blocs de papier encollés :

▪️ Le bloc de papier encollé sur les 4 cotés est selon moi la meilleure option.

Effectivement, le papier qui sert à la fabrication du bloc a déjà été tendu, puis monté en tablette avec un endos très rigide et une reliure imperméable (l’encollage) qui colle toutes les feuilles ensemble par les côtés et empêche le gondolement (en appliquant une tension égale sur les 4 cotés).
➜ Cela a pour utilité de vous laisser peindre sur la feuille du dessus sans mouiller ou tacher celles en dessous.

➜ Le bloc collé sur 4 côtés permet au papier de rester parfaitement tendu, même une fois mouillé.
Une fois votre aquarelle terminée et sèche, il vous suffit de glisser une lame entre la feuille du dessus et le reste du bloc pour la détacher.

✔️ Prêt à l’emploi et idéal pour les débutants, il permet de travailler aussi bien en extérieur qu’en atelier.

Il existe aussi des blocs de papier encollés sur 1 ou 3 cotés, mais j’avoue que j’ai du mal à en comprendre l’intérêt…


🖤 Voici les blocs de papier encollés 4 cotés que je préfère :

Papier 100% Coton ★★★★
(Le top du top)

ARCHES – 100% Coton – Grain Fin – 300g
✅ ARCHES – 100% Coton – Grain Satiné – 300g

ARCHES – 100% Coton – Grain Torchon – 300g


Papier 100% Coton ★★
(Bon rapport qualité prix)

✅ Clairefontaine Fontaine – 100% Coton – Grain Fin – 300g
Clairefontaine Fontaine – 100% Coton – Grain Satiné – 300g
Clairefontaine Fontaine – 100% Coton – Grain Torchon – 300g


Papier 100 % Cellulose ★
(Idéal pour commencer)
CANSON Montval – 100% Cellulose – Grain Fin – 300g

bloc aquarelle encollé



Les carnets  de papier aquarelle :

▪️ Idéal pour s’exercer en gardant une trace de son évolution, pour les carnets de croquis ou voyage.

✔️ Prenez garde à choisir un grammage de minimum 300 gr, afin que les feuilles ne gondolent pas trop.
✔️ Le choix d’un élastique qui maintienne les feuilles du carnet bien serrées peut également être un atout et réduire le gondolement des feuilles sur le long terme.

Ce type de carnet est idéal pour s’entrainer et travailler en extérieur en ayant toujours son carnet à portée de main.


🖤 Voici les carnets aquarelle que je préfère :

Hahnemuhle Carnet de 30 feuilles – Grain Fin – Format A6 – 200g
Le basique pour s’exercer ou partir en voyage. Son petit format permet de l’emporter avec vous partout où vous allez.

Hahnemühle – Carnet de 30 feuilles – Grain Fin – Format A5 – 200 g
Le papier beige, un peu vieillit de ce carnet, donnera un côté super sympa à vos carnets de voyage.
En plus, vous pourrez facilement rajouter quelques rehauts de blancs si besoin 😉

STRATHMORE – Carnet 24 feuilles – Grain Fin – Format A4 – 300g
Parfait comme carnet d’exercice. Sa taille permet de multiples possibilités tout en gardant une trace de votre évolution à l’aquarelle. Un must pour ceux qui cherchent à progresser.


Quel papier aquarelle choisir : les carnets
Carnet de papier aquarelle 300 gr, idéal pour vos voyages.


Les carnets spirale pour l’aquarelle :

▪️ Ces carnets à spirales peuvent être pratiques pour des croquis rapides avec lavis en une couche (pour des séances de modèles vivant par exemple).

Toutefois, j’utilise très peu ce type de carnet à l’aquarelle, car je les trouve inadaptés à un rendu de qualité car les feuilles gondolent.



Les feuilles volantes ou libres :

▪️ On les trouve à l’unité ou par lot de petite quantité.
Souvent vendues dans de grands formats, les feuilles se retaillent facilement dans la grandeur désirée.

✔️ Utiles pour les artistes qui travaillent sur des formats hors normes.
✔️ C’est aussi ce format qui revient le moins cher sur le long terme.
❗️ Attention toutefois, la plupart de ces feuilles volantes devront être tendues pour un rendu optimum et ainsi éviter le gondolement.


Fabriano – Papier pour aquarelle – Grain Fin – 300 g/m² – 70 x 50 cm – 25 feuilles

Artway Indigo – Lot de Feuilles de Papier Chiffon 100% Coton – 250g/m2 – Format A1 -20 Feuilles

aquarelle: quelle peinture choisir ?

Pourquoi tendre son papier aquarelle :


▪️ Dans la technique sur papier humide, la tension du papier est indispensable afin d’éviter qu’il ne gondole et que la couleur ne s’accumule dans les creux formés dans le papier.

❗️ Malgré ce qu’imagine de nombreux débutants, cette mise en tension est aussi recommandée dans la technique sur papier sec et reste indispensable (sauf sur bloc encollé) !

➜ Pour ce faire : la feuille de papier est humidifiée recto verso à l’aide d’une éponge ou d’un pinceau mouilleur, puis tendue sur une planche rigide à l’aide de bandes de scotch (kraft gommé).
Une fois sec, le papier pourra être (re)mouillé sans risquer de gondoler.

Pour éviter de tendre vos papiers, veillez donc à vous procurer des blocs de papier où les feuilles sont encollées les unes aux autres sur leurs quatre bords, permettant de conserver une tension égale sans avoir à mouiller au préalable, sinon… vous devrez vous y coller !


Papier aquarelle : quel coté choisir ?

❗️ Attention ! Si vous utilisez des feuilles volantes pour peindre à l’aquarelle, prenez garde à peindre du bon côté de la feuille !
En effet, certains papiers aquarelle ont un envers et un endroit (une seule face est apprêtée).

➜ Pour reconnaitre le bon côté où il faut peindre, vous devrez trouver la marque des fabricants, généralement imprimée en relief ou en filigrane (vous la verrez alors par transparence) dans un coin du papier.
Sur certains papiers, vous pourrez aussi observer que le côté préparé présente un granulé asymétrique alors que l’autre à une texture plus régulière et symétrique.

La plupart des papiers aquarelle conditionnés en blocs ou carnets sont utilisables des deux cotés, pensez tout de même à faire un essai sur un coin de feuille. 😉

quel papier aquarelle choisir : le filigrane
Quand le filigrane du fabricant est lisible, c’est que le papier est du bon côté.


Ces cours pourraient également vous intéresser :
C’est quoi : un Papier fabriqué sur Forme Ronde ?
Dessin : quel papier choisir ?
C’est quoi : le papier Vergé ?
La fabuleuse Histoire du papier Canson

Voilà, maintenant, vous savez tout sur le papier aquarelle !
Ne reste plus qu’à faire vos propres tests pour choisir quelle marque vous conviendra le mieux.
Bonne exploration à vous.

À bientôt pour la suite,
Joanaa

Laisser un commentaire