You are currently viewing Choisir ses tubes de peinture comme les pros

Choisir ses tubes de peinture comme les pros

Choisir les bons tubes de peinture est souvent un vrai casse-tête, surtout quand on est débutant !
Pour faire le bon choix en fonction de vos besoins et envies créatives, vous devrez veiller à prendre en compte plusieurs critères comme :

  • Les différentes gammes de qualité de peinture
  • Le degré d’opacité de la couleur
  • Le/les pigments utilisé.s
  • La résistance de la couleur aux UV et sa conservation dans le temps
  • Le degré de fluidité
  • Le conditionnement

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe sur les tubes de nos peintures un tas d’informations qui permettent d’en savoir un peu plus sur ce que contiennent nos couleurs ainsi que leurs propriétés. Il suffit de savoir les déchiffrer !

Vous verrez, à la fin de cet article, choisir les bons tubes de peinture n’aura plus de secret pour vous !!
Commençons.

Les critères et qualités d’une peinture

Avant toute chose, il est important de connaître les principaux critères de qualité d’une peinture type Beaux-Arts qui sont assez spécifiques.

Ces critères sont les suivants :

Finesse du broyage : La finesse du broyage d’une peinture correspond à la qualité de broyage des matériaux solides dans les peintures tels que les pigments ou les charges.

Quand le broyage est élevé, les agglomérats ou grumeaux n’existent plus.
La peinture se présente alors sous la forme d’une pâte homogène, lisse et colorée de manière uniforme, très agréable à travailler et à modeler.
Le processus de broyage plus long de certaines couleurs engendre un surcoût à la fabrication et une répercussion, en partie (il n’y a pas que ça), du prix en magasin.

Le taux de pigment pur : Le taux de pigment pur lui, détermine le fort pouvoir colorant de la peinture, sa résistance, la vivacité et l’intensité de la couleur.

Plus la qualité du pigment sera haute et rare, plus le coût de la peinture finale sera élevé.
En effet, certains pigments sont facilement disponibles (comme les terres et les ocres provenant des carrières argileuses), d’autres pigments sont beaucoup plus rares, ou plus complexes à produire.

La qualité du liant : le liant à une importance déterminante dans la qualité de la peinture ( texture, plasticité, conservation dans le temps…).

💡 Bon à savoir : Nous parlons dans cet article de peinture Acrylique, mais sachez que les infos suivantes sont également valables pour les tubes de peinture à l’huile, gouache ainsi que l’aquarelle.

Une fois ces critères en tête, il vous sera donc plus facile de faire des choix judicieux.
Facile, tout est indiqué sur l’emballage !

Le choix de vos couleurs en peinture est primordiale !
Le choix de vos couleurs en peinture est primordiale !

Les différentes gammes

Commençons par les gammes.

Comme vous l’avez surement remarqué, il existe souvent plusieurs gammes de peinture. Dans les magasins de fournitures « Beaux-Arts », vous les reconnaitrez surtout par leurs différences de prix (souvent très marquées).

❗Méfiez-vous donc, des offres trop alléchantes, vous risqueriez d’être déçu.e et frustré.e.
La qualité se paie ! Il est donc préférable d’investir quelques euros de plus dans du bon matériel que de perdre son temps (et son argent) à essayer de se dépatouiller avec des fournitures de mauvaise qualité.

A LIRE EGALEMENT :   Lavis et Glacis en peinture : les différences

Gamme « Etude »
(entrée de gamme)

Peu couvrante et peu intense les peintures acryliques d’étude, sont malheureusement de faible qualité.
Elles sont la plupart du temps reconnaissables grâce à leurs prix très bas et au manque d’informations censées être visibles sur leur conditionnement.
Beaucoup d’entre elles sont fabriquées en Inde ou en Chine (vérifiez toujours les étiquettes de ce que vous achetez).

Des fabricants proposent de gros tubes aux prix très attractifs. Il faut savoir que pour augmenter le volume des peintures, et ainsi offrir des tubes bon marché, ils ajoutent des charges neutres en tous genres ou des liants bas de gamme…
Ces tubes donneront des couleurs moins intenses et moins vives.
Leur texture sera grossière, les pigments seront de mauvaise qualité.

Vous les trouverez souvent dans les rayons enfants, débutants ou premier prix (parfois même dans des endroits improbables !)
Je vous les déconseille fortement.

Gamme Acrylique Fine
(gamme intermédiaire / milieu de gamme)

Respectons-nous un peu !
À partir de cette gamme, nous pouvons enfin parler de peinture destinée aux artistes !

La qualité de couleurs des acryliques fines est intermédiaire, mais déjà très satisfaisante pour beaucoup de travaux.

Dans cette gamme, vous trouverez un choix infini de teintes proposées par de nombreuses marques à un bon rapport qualité/prix.

Elle est recommandée aux étudiants, aux peintres débutants et confirmés avec un budget restreint.

Si vous commencez la peinture, cette gamme est idéale pour vous. Elle vous permettra de vous faire plaisir sans vous ruiner.
Si la peinture est pour vous une vraie passion, je vous recommande de passer à la gamme supérieure.
Vous ne le regrettrez pas !

Gamme Acrylique Extra-Fine
(Haut de gamme)

Les acryliques extra-fines (ou super-fines), sont la crème de la crème.
La Rolls-Royce de la peinture pour Artiste !

Ce sont bien évidemment les plus chères. On les distingue souvent grâce à leur tube en aluminium ou opaque et leur mention « extra-fine ».

Elles se divisent en séries (pouvant aller de 1 à 6 selon les marques) dans lesquelles se répartissent les différentes couleurs en fonction de la chèreté des pigments.
La série 1 est la moins onéreuse. Les plus coûteuses peuvent aller jusqu’à plusieurs dizaines d’euros pour un tube de quelques millilitres !

C’est une gamme très qualitative. Les couleurs sont très puissantes, intenses et couvrantes.
La finesse du broyage du pigment, sa pureté ainsi que sa densité élevée, leur assurent une utilisation et une tenue dans le temps irréprochables.

Les gammes extra-fines comportent d’ailleurs un grand nombre de nuances mono-pigmentaires, c’est-à-dire élaborées à l’aide d’un pigment unique.
Le choix en teintes disponibles est de ce fait réduit.

La peinture acrylique extra-fine est une peinture acrylique dont la proportion de pigment est supérieure à celle du liant. Le liant acrylique est de qualité très supérieure et pensé pour la postérité.

Cette gamme est particulièrement destinée aux peintres confirmés et/ou passionnés ainsi qu’aux artistes professionnels qui proposent leur production à la vente.

Le degré de transparence ou d’opacité de la peinture

C’est une donnée très importante que beaucoup de débutants ne connaissent pas !
Ils se retrouvent avec des couleurs transparentes alors qu’ils les imaginaient couvrantes et passent des heures à multiplier les couches alors qu’il aurait juste fallut se procurer la même teinte en opaque.

Beaucoup d’élèves me demandent à quoi servent les couleurs translucides/transparentes.
Elles sont principalement destinées à la peinture en glacis ou lavis, elles sont recherchées pour leurs nuances subtiles et pour des effets spécifiques intéressants.
Prenez donc soin de vérifier ces infos sur les tubes si ce n’est pas ce que vous recherchez.
Le rendu final de vos créations en dépend !
Si vous êtes curieux du rendu, n’hésitez pas à vous procurer un ou deux tubes pour faire quelques essais.

Le degré de transparence ou d’opacité détermine donc le pouvoir couvrant de la peinture. Selon les marques :
l’opacité est toujours représentée par un ou un carré noir,
– la transparence par un T ou un carré blanc (ou vide),
– puis un carré divisé ou T/O pour la semi-transparence / semi-opacité

❗Le degré de transparence d’une peinture ne dépend pas forcément de la qualité du pigment employé.
Certains pigments sont naturellement transparents.

A LIRE EGALEMENT :   C’est quoi : les pigments en peinture ?

Les pigments

Votre couleur peut être réalisée avec un seul pigment (composition mono-pigmentaire), ou bien à partir d’un mélange de pigments (ce qui permet souvent aux fabricants de maintenir un prix stable dans une gamme complète).

Pour chacune des couleurs ou teintes, l’identité des pigments est indiquée sur vos tubes de peinture grâce à un système de lettre suivi de chiffres.
Il s’agit en fait d’une codification internationale (le Color Index) qui identifie très précisément les pigments utilisés.

Prenez votre tube de couleur et recherchez ces informations :

– La lettre N pour matière naturelle, la lettre P pour pigment synthétique.

– Une seconde lettre qui indique la famille de couleur :

W white (blanc),

Bk black (noir),

R red (rouge),

Y yellow (jaune),

V violet

B blue (bleu),

O orange,

G green (vert) et

Br brown (brun).


Les lettres correspondant à la couleur sont suivies d’un numéro qui identifie le pigment.

Par exemple, le NR4 est le Rouge Naturel numéro 4 : le rouge carmin extrait d’un insecte appelé la cochenille.

Lorsque la couleur est obtenue à partir d’un mélange de pigments, chacun d’eux est mentionné : par exemple le gris de Payne est souvent PB15/PBk6.
Interro surprise : Avez-vous identifié les deux couleurs utilisées pour ce gris ??


Échantillons de pigments
Échantillons de pigments

La résistance de la couleur dans le temps

Cette donnée également inscrite sur les tubes de peinture, indique (plus ou moins), au bout de combien d’années la couleur risque de s’affadir, dans des conditions de conservation de musée.
En réalité, il s’agit surtout de la résistance à la dégradation du pigment du fait de la lumière. On parlera de solidité ou de fragilité d’un pigment. Cela dépend parfois du mélange à d’autres pigments, réagissant chimiquement entre eux.

Selon les marques : un petit soleil, une barre verticale, une étoile ou encore la mention NR annonce la durée de vie optimale des pigments utilisés :

La plupart du temps, plus il y a d’*, de + ou de I : plus la durée de vie des pigments sera longue (dépend des fabricants).

Ces indications sont obtenues grâce à des tests effectués en laboratoires (notamment le ATSM) dans lesquels les pigments/peintures sont exposés de façon artificielle et accélérée aux UV.

Nuancier et infos couleurs issus du catalogue Liquitex.
Nuancier et infos couleurs issus du catalogue Liquitex.

Les différents degrés de fluidité

Les peintures acryliques extra-fines proposent souvent plusieurs degrés de fluidité, pour s’adapter aux besoins de tous les artistes.
Cette différence de consistance est indiquée sur les tubes de peinture par une de ces trois appellations :

– Les Heavy body : La peinture est pâteuse, nerveuse. Elle est parfaite pour les travaux en empâtement, au couteau, et pour les structurations et reliefs. Son grand avantage est qu’elle est diluable au besoin avec de l’eau ou un medium acrylique. ( Il est beaucoup plus facile de diluer une peinture que de l’épaissir.)

A LIRE EGALEMENT :   Dessin : Comment bien utiliser le fixatif ?

– Les acryliques Soft Body : De consistance crémeuse, elles permettent de réaliser des détails fins tout en assurant un minimum d’épaisseur. On peut également augmenter sa viscosité en lui ajoutant un medium spécifique, ou la fluidifier pour des glacis.

– Les acryliques Fluid Body : Similaire à de l’encre, elle est d’aspect liquide. Elle est idéale pour un travail sans épaisseur ou un travail à l’aérographe par exemple.

Sauf technique particulières, telle que l’aérographe, une peinture pâteuse est préférable car on peut la diluer si on le veut. Rendre pâteuse une peinture fluide est plus ardu…

Le conditionnement

Quel conditionnement choisir ? Petits tubes ? Gros tubes, Pots ?

💡 Si je peux vous donner quelques astuces, ce seront les suivantes :

pour commencer préférez des tubes de peinture ni trop gros ni trop petits.
Les touts petits s’useront trop vite et vous limiterons dans votre créativité et les trop gros pots s’abimeront avant que vous les ayez terminés, risquant de finir à la poubelle.

Au début de votre apprentissage, vous ferez certainement des erreurs d’achats, c’est tout à fait normal !
Ces erreurs vous permettrons de mieux choisir par la suite et d’affiner vos goûts.
Ne culpabilisez donc pas, mais limitez la casse en n’achetant pas de trop grosses quantités sous prétexte d’économiser quelques euros.

Préférez les tubes transparents. Ils vous permettront de voir la véritable couleur de la peinture et vous éviterons de mauvaises surprises.
Les choisir avec un trou à leur extrémités vous permettra également de les suspendre (pour les ranger) si besoin.
Achetez des marques de qualité, qui ont fait leurs preuves.
Enfin, préférez les tubes de peinture avec embout à clapet, pour ouvrir/fermer facilement et rapidement vos tubes ou pots. Ils vous éviteront de perdre constamment vos bouchons !

Pour toutes ces raisons, je vous conseille également de vous rendre, le plus souvent possible, physiquement dans votre magasin spécialisé « Beaux-Arts » plutôt que d’acheter vos fournitures au hasard sur Internet. Vous pourrez ainsi, les toucher, les voir, lire les étiquettes et les comparer.

Au début, n’hésitez pas à tester différentes marques et teintes. Puis, dès que vous avez trouvé ce qui vous convient, n’en changez plus.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ‘COULEUR’, ces articles pourraient également vous intéresser :



À bientôt pour la suite,
Joanaa

Cet article a 2 commentaires

  1. Bjarken

    Merci pour cet article très complet et précis qui permet de réellement bien choisir sa peinture. Si j’avais su tout ça durant mes études, j’aurai surement éviter de nombreux achats décevants.

    1. Joanaa F.

      Merci Bjarken pour votre commentaire, effectivement il est important d’avoir les connaissances nécessaires pour faire de meilleurs choix.

Laisser un commentaire