Résistance des pigments à la lumière

You are currently viewing Résistance  des pigments à la lumière

Qu’est-ce que la résistance des pigments à la lumière ou « lightfastness » ? Comment savoir si une couleur est solide ou bien fragile face à une exposition prolongée à la lumière ? Comment bien choisir ses pigments et couleurs pour artistes en fonction de leur résistance à la lumière ?
Les réponses dans ce cours.

Qu’est-ce que la résistance d’un pigment à la lumière ou (lightfastness) ?

Sous l’action prolongée des rayons UV, les molécules colorantes subissent divers processus chimiques qui peuvent entraîner une décoloration des pigments.

Le blanchiment de la couleur est causé par l’impact du rayonnement électromagnétique sur la structure chimique des molécules de la couleur.

La lumière du soleil peut altérer ou briser les liaisons chimiques du pigment, provoquant le blanchiment ou le changement de la couleur dans un processus connu sous le nom de photodégradation

Certains pigments sont plus fragiles que d’autres.
Les pigments inorganiques sont considérés comme étant plus résistants à la lumière que les pigments organiques.
Les noirs sont généralement considérés comme les plus résistants à la lumière.

❗️ Attention cependant !
La résistance des pigments à la lumière ne doit pas être confondue avec la permanence ou la solidité d’une couleur qui fait référence à la stabilité chimique du pigment par rapport à tout facteur chimique ou environnemental, y compris la lumière, la chaleur, l’eau, les acides, les alcalis ou les moisissures.
Par exemple, le pigment bleu outremer est extrêmement résistant à la lumière, mais il s’estompera s’il est en contact avec un acide dilué.

Normes et échelles de mesure


Certaines organisations publient des normes pour évaluer la résistance à la lumière des pigments et des matériaux. 
Ces indications sont obtenues grâce à des tests effectués en laboratoires dans lesquels les pigments/peintures sont exposées de façon artificielle et accélérée aux UV.

La résistance à la lumière est mesurée en exposant un échantillon à une source de lumière pendant une période de temps prédéfinie, puis en le comparant à un échantillon non exposé.

Il existe plusieurs systèmes de normalisation :

– l’échelle ASTM : The American Standard Test Measure, comprise entre I et V (I étant la meilleure permanence).

The Blue Wool Standard, utilisé à la base dans l’industrie textile Britannique. Plus rare, il est employé essentiellement pour les colorants.
Ce système Anglais s’échelonne entre 1 et 8 (1 étant très pauvre et 8 étant d’une excellente solidité à la lumière.)

Échelle de résistance des pigments à la lumière
Résistance des pigments à la lumière en fonction de la durée d’exposition en plein soleil et les conditions normales d’exposition (loin d’une fenêtre, sous un éclairage indirect et correctement encadré par un verre protecteur UV).

Selon les marques, l’indice de résistance à la lumière des pigments peut être indiqué comme suit :

  • Des astérisques ou étoiles : *** (Plus il y a d’étoiles, plus la couleur est solide à la lumière).
  • Des plus : +++ (Plus il y a de plus, plus la couleur est solide à la lumière).
  • Des Chiffres Romains : c’est le cas de la norme ASTM (décrite plus haut). Attention ! Ce ne sont pas des barres verticales (I) mais bien des chiffres romains :
    👉 I = excellente résistance, IV = mauvaise.
  • Vous pourrez également voir les lettres suivantes : AA pour très permanent, A pour permanent, B pour moyennement permanent et C pour fugace.

Certaines marques de couleurs pour Artistes déterminent d’autres critères complémentaires concernant la résistance à la lumière de leurs pigments.
Par exemple, un degré de permanence qui prend en compte non seulement la résistance à la lumière, mais également la tenue du liant et la stabilité chimique de la peinture.

Les aquarelles, les encres colorées, les pastels et les crayons de couleur sont particulièrement sensibles à la décoloration au fil du temps. Il est donc important de choisir des pigments résistants à la lumière.


Ces cours devraient aussi vous intéresser :
Choisir ses tubes de peinture comme les pros
Pigment et colorant : les différences

C’est quoi un pigment laque en peinture ?
Histoire des Pigments dans la Peinture

À bientôt pour la suite,
Joanaa

La publication a un commentaire

  1. Martin

    PS: Je viens tout juste de voir qu’il y a un article sur la persistance des pigments, donc mon commentaire précédent sur l’histoire et la fugacité des pigments est déjà obsolète! 😂
    Merci joanaa pour l’article, que je vais découvrir de ce pas! 😃

Laisser un commentaire