▷ Faire un dessin aux bonnes proportions : la méthode


Comment faire un dessin aux bonnes proportions ? Quelles sont les règles à suivre pour faire un dessin ressemblant ? Comment copier correctement une image ?

Lorsque l’on commence à apprendre le dessin, il est souvent difficile d’avoir des croquis ressemblants.

Gagnez du temps et améliorez votre technique de dessin en appliquant ces 7 astuces simples pour faire des dessins mieux proportionnés et plus réalistes. 😉

Dessin aux bonnes proportions : qu’est-ce que ça veux dire ?

Super, ça à l’air génial tout ça mais, les proportions en dessin… c’est quoi au fait ?
Eh bien, ce qu’on appelle les proportions ce sont tout simplement «  les RAPPORTS entre les dimensions des différentes parties d’une chose étudiée ».
Plus clairement, c’est ce qui va vous permettre de vous assurer que la taille de la tête de votre personnage n’est ni trop grande ni trop petite par rapport à son corps par exemple…
Ou bien que le nez de votre personnage n’est ni trop long ni trop court, etc., etc.
Vous comprenez ?

Pour apprendre à respecter les bonnes proportions en dessin, il existe pourtant des règles et des techniques simples qui vous aideront à passer outres ces difficultés et éviter les erreurs.

Tout d’abord, si vous ne l’avez pas encore fait, jetez un œil aux cours suivants :

A LIRE EGALEMENT :   Outil : La Sanguine pour le dessin

1. Enfermer la forme dans une boite

Pour dessiner un objet, une forme complexe d’après photo.
Pour cela isoler l’objet en traçant une ligne à chacune de ses extrémités. Ensuite venez travailler à l’intérieur de celle-ci en appliquant les 6 prochaines règles à la lettre.

2. Coupez cette boite en 4 (cherchez les milieux)

Une fois l’élément enfermé dans une boite :couper d’abord la boite en deux parties égales (comme si vous la coupiez avec un couteau) en traçant rapidement un axe horizontal puis vertical.
Reproduisez la forme de la boite et ses deux axes sur votre dessin.
En déterminant ainsi le milieu de la forme à dessiner, vous pourrez facilement vérifier et ajuster vos proportions si besoin.

3. Ajustez la boîte sur mesure / Géométrisez les formes

Il est plus facile de dessiner des formes abstraites que des choses que nous reconnaissons et à propos desquelles notre univers mental regorge d’idées préconçues.
Il est donc très astucieux d’observer son sujet comme une forme géométrique simple telle qu’un carré, un rectangle, un cercle ou un triangle – ou un assemblage de plusieurs.
Les formes décomposées en éléments simples et analysées les unes par rapport aux autres se fixent mieux dans notre mémoire et se reconstruisent plus aisément par la suite.

Essayer de simplifier l’objet que vous souhaitez dessiner en une forme géométrique simple. Est-ce que cette forme m’évoque un cercle, un rectangle, un triangle, un ovale ?

4. Trouvez des repères et marquez-les

Certains éléments de l’image peuvent nous servir de repères parce qu’il est facile de les observer et de les retenir.
Il peut s’agir par exemple, de la pointe d’un sapin dans un paysage, ou bien du nombril sur un personnage.

A LIRE EGALEMENT :   Comment le minimalisme va booster votre créativité.

Par exemple, la ligne du bord d’un nuage peut se situer dans le prolongement de la ligne d’une branche d’arbre. Ces coïncidences d’apparence sont très utiles à la construction du croquis.
Observez bien et étudiez votre modèle avant de dessiner: alignez des points, tracez des repères et reporter ces infos sur votre support.

Les novices ont souvent l’impression que les grands dessinateurs dessinent sans recourir à aucun moyen pratique de contrôle.
En réalité, l’expérience aidant, ils imaginent avec autant de précision que s’il existait vraiment, tout un réseau de verticales, d’horizontales, de formes simples de lignes qui se prolongent et se recoupent. Une véritable grille mentale.
Exercez-vous et à force de pratique vous aussi y parviendrez facilement.

5. Comparez la taille des segments

Pour dessiner avec les bonnes proportions, choisissez un segment bien visible et reportez cette longueur sur d’autres parties du sujet. Ce sera votre unité de mesure pour construire votre dessin.
Pour le modèle humain, il est courant d’utiliser la hauteur de la tête, mais n’importe quel segment peut être utilisé.
Il est utile et pratique d’utiliser son crayon pour prendre une mesure facilement et comparer les dimensions d’un sujet donné.

6. Imaginer des parts de fromage !

Il est beaucoup plus facile de mémoriser visuellement les lignes verticales et horizontales que les lignes obliques car il n’y a qu’une verticalité, et qu’une horizontalité alors qu’il y a une infinité d’obliques possibles.
De plus, les lignes verticales et horizontales sont faciles à dessiner puisque l’on peut s’aider pour cela des bords de notre carnet de croquis qui sont eux aussi verticaux et horizontaux.

A LIRE EGALEMENT :   Dessin : quel papier choisir ?

Il est donc recommandé de toujours calculer une oblique en visualisant l’angle qu’elle forme avec une horizontale ou une verticale imaginaire. Cette méthode permet de représenter correctement une ligne fuyante trompeuse, par exemple la ligne du bord d’un livre ou d’une table, en estimant le triangle (part de fromage) que cette ligne définit dès qu’on la complète avec une ligne horizontale ou une ligne verticale.

7. Voir les espaces négatifs

Plutôt que de dessiner en regardant seulement les formes « pleines » du sujet, soyez aussi attentifs à tous les « vides ».

Observons par exemple comment un personnage posant une main sur sa hanche fait apparaître une forme triangulaire entre la ligne intérieure de son bras et le bord de son tronc.
Les espaces négatifs entre les choses sont souvent plus faciles à dessiner car nous n’avons pas d’a priori les concernant.

À vous de jouer maintenant !

À bientôt pour la suite,
Joanaa

Cet article a 2 commentaires

  1. Michel

    Super article !
    Ca m’a bien servit dans ma pratique du dessin.

    1. Joanaa F

      Très heureuse que cet article ai pu vous aider Michel 🙂
      Au plaisir de vous lire !

Laisser un commentaire