You are currently viewing Inspiration : « Mettez de la crème solaire. »

Inspiration : « Mettez de la crème solaire. »


Au cours de mes recherches, j’ai eu la chance de tomber sur ce texte d’inspiration intitulé :  » Mettez de la crème solaire -(Advice, like youth, probably just wasted on the young) » écrit en anglais par Mary Schmich.
Il s’agit en fait du discours que la célèbre chroniqueuse du Chicago Tribunes prononce un lors d’une remise de diplômes universitaires aux États-Unis.
Son discours émouvant, donne ses conseils de vie aux jeunes étudiants de la promo 1997.


Je trouve ce texte très beau et sincèrement inspirant, alors je l’ai traduit en français.
Il me tenait à cœur de vous le partager.
Bonne lecture.
😉

« Mettez de la crème solaire. »

 » Si je pouvais vous offrir un seul conseil pour l’avenir, ce serait : de mettre de la crème solaire.

En effet, les bienfaits à long terme de la crème solaire ont été prouvés par des scientifiques, alors que le reste de mes conseils n’a pas de base plus fiable que les méandres de ma propre expérience.

Je vais donc maintenant vous donnez ces conseils :

  • Profitez de la puissance et de la beauté de votre jeunesse.

Oh, … en fait oubliez ça…
Vous ne comprendrez pas la puissance et la beauté de votre jeunesse, tant qu’elles ne se seront pas fanées.

Mais croyez-moi, dans 20 ans, vous regarderez des photos de vous-même.
Et vous vous souviendrez, d’une manière que vous ne pouvez pas saisir aujourd’hui, combien de possibilités s’offraient à vous, et à quel point vous aviez une apparence fabuleuse.

  • Vous n’êtes pas aussi gros.sse que vous l’imaginez.
  • Ne vous inquiétez pas à propos du futur.
A LIRE EGALEMENT :   Noms des Couleurs en peinture : le guide pratique

Ou alors, inquiétez-vous, mais sachez que s’inquiéter est aussi efficace que d’essayer de résoudre une équation mathématique en mâchant du chewing-gum.

Les vrais problèmes de votre vie risquent bien d’êtres des choses qui n’auront jamais traversé votre esprit si « inquiet ».
Le genre de chose qui vous prend dans un angle mort à 4h de l’après midi, … un mardi.

  • Faites une chose par jour qui vous fais peur.
  • Chantez.
  • Ne soyez pas rude avec le cœur des autres personnes.
  • Ne traitez pas avec les personnes qui sont rudes avec le vôtre.
  • Utilisez du fil dentaire.
  • Ne perdez pas votre temps avec la jalousie.
    Parfois vous serez devant, parfois vous serez à la traine.
    La course est longue, et à la fin, elle se passe uniquement avec vous-même.
  • Souvenez-vous des compliments que vous recevez.
  • Oubliez les insultes.
    Si vous réussissez à faire cela, dites-moi comment.
  • Gardez vos vieilles lettres d’amour.
  • Jetez vos relevés bancaires.
  • Étirez-vous.

Magnifique texte inspirant de Mary Schmich : "Mettez de la Crème Solaire."
  • Ne vous sentez pas coupable si vous ne savez pas ce que vous voulez faire de votre vie.
    Les personnes les plus intéressantes que je connais ne savaient pas à 22 ans ce qu’elles voulaient faire de leur vie.
    La plupart de quarantenaires les plus intéressants que je connais, ne le savent toujours pas…
  • Prenez beaucoup de calcium.
  • Soyez attentionnés avec vos genoux.
    Ils vous manqueront quand ils ne seront plus là.

Peut-être que vous vous marierez, peut-être pas.
Peut-être que vous aurez des enfants, peut-être pas.
Peut-être que vous divorcerez à 40 ans.
Peut-être que vous danserez la danse du ‘Funcky Chicken’ lors de votre 75e anniversaire de mariage.

  • Quoi que vous fassiez, ne vous félicitez pas trop et ne vous réprimandez pas trop non plus.
    Vos choix ont une chance sur deux de réussir.
    Comme ceux de tous les autres.
  • Appréciez votre corps.
    Utilisez-le de toutes les manières que vous pouvez.
    N’ayez pas peur de lui, ou de ce que les autres personnes pensent de lui.
    C’est le meilleur instrument que nous ne posséderez jamais.
  • Dansez.
    Même si vous n’avez nulle part où le faire à part votre salon.
  • Lisez toujours les manuels d’instructions.
    Même si vous ne les suivez pas.
  • Ne lisez pas les magazines de beauté.
    Ils ne feront que vous faire sentir moche.
  • Apprenez à connaître vos parents.
    Vous ne savez pas quand ils partiront pour de bon.
  • Soyez bons avec votre famille.
  • Soyez gentil avec vos frères et sœurs.
    Ils sont votre meilleur lien avec votre passé et les personnes avec qui vous avez le plus de chances de rester dans le futur.
  • Comprenez que les amis vont et viennent, mais que quelque uns sont exceptionnels et qu’il vous faudra vous accrocher pour les garder.
    Faites des efforts pour conserver les liens malgré la distance et les différences de styles de vie.
    Parce que plus vous vieillirez, plus vous aurez besoin des personnes qui vous ont connu lorsque vous étiez jeune.
  • Vivez une fois à New York, mais partez avant de devenir trop dur.
  • Vivez une fois dans le nord de la Californie, mais partez avant que cela ne vous adoucisse trop.
  • Voyagez.
  • Acceptez certaines vérités inaliénables : les prix augmenteront. Les politiciens continueront à courir les jupons.
    Vous aussi, vous deviendrez vieux.
    Et quand vous le serez, vous fantasmerez sur le fait que, quand vous étiez jeune, les prix étaient raisonnables, les politiciens étaient nobles et les enfants respectaient leurs aînés.
  • Respectez vos aînés.
  • N’attendez pas que n’importe qui d’autre vous soutienne.
    Peut-être que vous avez des actions en bourse.
    Peut-être que vous avez un conjoint riche. Mais vous ne savez jamais quand l’un ou l’autre pourrait vous faire défaut.
  • Ne triturez pas trop vos cheveux.
    Car au moment où vous aurez 40 ans ils auront l’air d’en avoir 85.
  • Faites attention aux conseils que vous recevez.
    Mais soyez patient avec ceux qui les donnent.
    Le conseil est une forme de nostalgie.
    Les donner est une manière de sortir le passé de la poubelle, de repeindre les parties les plus laides et de le recycler en lui donnant plus de valeur qu’il n’en a vraiment.
A LIRE EGALEMENT :   Pinceaux d'Art : les fondamentaux

Mais surtout, croyez-moi à propos de la crème solaire.
Mary Schmich

La chanson Everybody’s free to wear sunscreen tiré du texte de Mary Schmich

J’espère que ce texte vous aura redonné l’inspiration !
À bientôt pour la suite,
Joanaa

Laisser un commentaire