L’Auto-Sabotage et l’Artiste : n’ayez plus peur de briller !

You are currently viewing L’Auto-Sabotage et l’Artiste : n’ayez plus peur de briller !

L’auto-sabotage, ça vous dit quelque chose ? Avez-vous déjà eu l’impression d’être votre propre saboteur  ?
Vous êtes tout près du but puis subitement, il vous arrive quelque chose qui vous empêche de réussir ?

Je vais vous faire un aveu, pour ma part, j’ai souvent l’impression que mon double maléfique passe beaucoup de temps et d’énergie a essayé de saboter mon travail (surtout quand ça marche et que le travail en question porte ses fruits).

À la moindre petite réussite, je remarque que j’ai tendance à m’autosaboter (par exemple : je vais faire de mauvais choix, décider de changer une technique qui marche, me rajouter des difficultés… procrastiner (intelligemment ou pas…) provoquer une dispute, ou tomber subitement malade.

Il y a peu, j’ai fini par comprendre que mon blocage venait peut-être tout simplement du fait de RÉUSSIR !

Pourquoi certaines personnes ne s’autorisent-t-elles pas à réussir ??

Pourquoi ai-je peur de réussir au point de m’autosaboter (alors que j’ai au fond de moi un réel désir d’atteindre mes objectifs ??)
Comment parvenir à faire taire mon double maléfique qui s’acharne à vouloir détruire tout ce que je construis de positif…


J’ai malheureusement remarqué que nous sommes très nombreux (particulièrement les artistes) à nous retrouver dans ce cas de figure.
Au seuil d’atteindre la réalisation de leur projet, certaines personnes vont se mettre en échec par des comportements ou actions dont ils ne sont pas conscients.

Ayant envie d’en savoir un peu plus, j’ai fait la lecture de l’ouvrage très intéressant de Gay Hendricks : Le Grand Saut qui m’a beaucoup aidé à dépasser ce blocage d’auto-sabotage.
Il me tenait à cœur de vous en faire un bref résumé.



L’origine de l’Auto-Sabotage selon Gay Hendricks


Nous nous empêchons trop souvent de vivre la joie et la satisfaction que nous méritons avec des pensées du type : « C’est trop beau pour être vrai« , « Je ne le mérite pas. »
C’est ce que Gay Hendricks appelle le problème de la limite supérieure.

❗Non seulement cette réaction émotionnelle négative fait obstacle à notre bonheur, mais elle nous empêche d’atteindre notre objectif.

Selon Gay Hendricks, alors que vous vous acheminerez vers plus de réussite, d’amour, d’abondance et de créativité dans votre vie, vous ferez face au problème de la limite supérieure.
Même s’il comporte plusieurs défis, ce problème dissimule un cadeau précieux et vous découvrirez ce cadeau en explorant le problème et en le résolvant.

✔ Ce cadeau, c’est un style particulier de relation : un lien vital avec la source de génie à l’intérieur de vous et que vous vous autorisez enfin à libérer.

Auto-sabotage et l'artiste
L’auto-sabotage : ou comment s’interdire la réussite.

Le thermostat du bonheur

❗ Le problème de la limite supérieure est notre tendance humaine à nous saboter lorsque nous avons dépassé la limite supérieure artificielle que nous nous sommes fabriquée.

▶ Le problème de la limite supérieure est déclenché lorsque le réglage du thermostat relié à notre capacité à réussir et apprécier notre réussite ultime est trop bas.

Très tôt dans notre vie, à un moment où nous ne sommes pas encore en mesure de penser par nous-mêmes, le thermostat est réglé à basse température.
Plus tard, alors que nous rêvons de grands projets et que nous pénétrons dans les domaines de l’amour, de l’abondance et de la créativité, nous nous heurtons au couvercle artificiel déposé sur notre réussite par des décisions inconscientes prises pendant l’enfance.

Cela se produit parce que ces domaines sont situés au-dessus de nos anciens réglages de thermostat.

❗ Ainsi, à moins que nous ne résolvions le problème de la limite supérieure, nous continuerons de trouver des façons de nous rabaisser lorsque nous sommes propulsés au-delà de nos anciens réglages.

▶ Les décisions de l’enfance se sont toutes prises inconsciemment alors que nous naviguions à travers des contre-courants familiaux difficiles.
▶ Ces décisions inconscientes deviennent des barrières que nous devons dépasser afin de pouvoir exprimer et apprécier tout le poids de notre succès.



Les barrières limitantes de l’Auto-Sabotage :

Voici 4 de ces barrières brièvement résumées :

La première barrière est la fausse croyance qui dit que d’une certaine façon nous sommes fondamentalement imparfaits.
❌ Si nous conservons ce sentiment à l’intérieur de nous, nous sabotons notre réussite parce que nous croyons que nous sommes essentiellement mauvais.
Si quelque chose de bien se passe, nous devons tout gâcher pour compenser puisque de bonnes choses ne peuvent pas arriver aux mauvaises personnes.

La deuxième barrière est la fausse croyance que, en réussissant, nous manquons de loyauté envers les gens de notre passé et que nous les laissons derrière.
❌ Si nous entretenons ce sentiment, nous sabotons notre réussite parce que nous croyons qu’en montant en flèche vers la stratosphère nous sommes déloyaux à nos sources.

La troisième barrière est la fausse croyance que nous sommes un fardeau dans le monde.
❌ Si nous portons en nous ce sentiment, nous sabotons notre réussite pour ne pas être un plus grand fardeau.

– Enfin, la quatrième barrière est la fausse croyance qui nous dit que nous devons abaisser les lumières brillantes de notre intelligence pour ne pas jeter l’ombre sur quelqu’un de notre passé.
❌ Si nous gardons ce sentiment en nous, nous avons tendance à nous retenir d’exprimer le plein potentiel de notre génie inné.


✔ Le fait de comprendre pourquoi nous sommes limités éveille en nous une nouvelle énergie que nous pouvons utiliser pour nous propulser vers de nouveaux sommets d’abondance, d’amour et de créativité.
Alors que nous montons en spirale dans notre quête pour exprimer notre génie unique, il est probable que nous monterons en flèche et dépasserons les fantômes et les ombres de nos anciennes barrières.

Pour plus de détails sur ces croyances limitantes qui vous empêchent d’exploiter votre plein potentiel, je vous conseille fortement la lecture de ce livre sur l’Auto-sabotage :
Le Grand Saut de Gay Hendricks


Faites briller votre lumière intérieure


En lisant ce livre sur l’auto-sabotage, j’ai repensé à ce magnifique texte de Marianne Williamson repris par Nelson Mandela lors de son discours d’investiture à la présidence de l’Afrique du Sud en 1994.

Il conclura parfaitement cet article. Le voici :

 » Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur.
Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite.
C’est notre propre lumière, et non notre obscurité, qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question :

« Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ? »
En fait qui êtes-vous pour ne pas l’être ??!
Vous restreindre, vivre petit, ne rend pas service au monde.
L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres.

Nous sommes tous voués à briller comme le sont les enfants.
Ce n’est pas le sort de quelques-uns d’entre nous, c’est le sort de tout un chacun !
Et quand nous laissons notre propre lumière briller, nous offrons aux autres la permission de faire de même…

En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres. »



Alors s’il vous plait, arrêtez l’auto-sabotage et faites enfin briller votre lumière intérieure.
Allez, au boulot 😉

À bientôt pour la suite,
Joanaa

Cet article a 4 commentaires

  1. Juju

    Très bon article. C’est bien de pouvoir identifier la source de son auto-sabotage. Mais c’est tout de même difficile de dépasser ses peurs et de briser ses propres barrières limitantes.
    Alors courage à tous les auto-saboteurs (et auto-saboteuses) et bon courage à toi Joanaa 😉

    1. Joanaa F.

      Salut Juju, comment vas-tu ?
      Merci pour ton commentaire.
      Effectivement, c’est tellement difficile de dépasser ses peurs et de briser ses barrières limitantes. Mais nous nous devons au moins d’essayer !!
      Car, si nous ne le faisons par pour nous même… qui le fera ??
      Au plaisir 😉

  2. Martine Duterque

    Excellent et très utile!!! merci

Laisser un commentaire