Celui qui ne voulait plus gâcher sa vie.

You are currently viewing Celui qui ne voulait plus gâcher sa vie.

Avez-vous déjà eu le sentiment de gâcher votre vie ?
La semaine dernière, un de mes étudiants avec qui je discutais à la fin d’un cours, a fini par me confier qu’il avait l’impression de gâcher sa vie…
Cela m’a rendu triste.
Alors, je lui ai raconté cette histoire.


Un voyageur rentre dans un temple Bouddhiste un matin froid. Il s’approche d’un moine et lui dit :

« Avez-vous déjà eu l’impression d’avoir gâché votre vie ? »

— Jamais. Pourquoi ?

« J’ai l’impression de gâcher la mienne. S’il vous plaît, dites-moi comment arrêter de gâcher ma vie. »

— Regarde tes chaussures.

« Qu’est-ce qu’elles ont ? »

— Tu as vu à quel point elles sont sales ? Tu n’es pas digne.

« Comment puis-je devenir digne ? »

— Reviens me voir avec une paire de chaussures propres et je te dirai comment arrêter de gâcher ta vie.

« Je ne vois pas le rapport. »

— Fais-moi confiance. À demain.

Le voyageur rentre chez lui, attrape une autre paire de chaussures, la frotte impeccablement et la met de côté pour le lendemain.

Sur la route du temple, il marche dans une flaque de boue et ruine ses chaussures. Il continue son chemin vers le temple.

— Montre-moi tes chaussures.

« Elles sont encore sales. »

— Ce n’est pas assez bien. Arrive avec une paire de chaussures propres et je te dirai comment arrêter de gâcher ta vie.

Le voyageur rentre chez lui et reste debout toute la nuit pour trouver la meilleure solution qui va lui permettre de garder ses chaussures propres. Il leur applique de l’anti-tache, les enveloppe dans un sac plastique et démarre son ascension, mais finit par les salir sur la route du temple.

Le moine refuse à nouveau.

« Mais vous ne comprenez pas, je… »

— Les règles sont claires. Essaye encore demain.

Déterminé à gagner face au moine, il achète une toute nouvelle paire, la met dans son sac et l’enfile juste avant d’entrer dans le temple.

— Montre-moi tes chaussures.

Il s’avance fièrement.

— Tu me crois stupide ? Il n’y a aucune égratignure sur ces chaussures. Tu as triché. Essaye encore ! Ordonne le moine.

Le voyageur craque.

« Ce n’est pas possible !! Le chemin est entièrement boueux et rempli de terre. Il n’y a aucun moyen que j’arrive ici avec une paire de chaussures propres, peu importe mes efforts. »

Le moine sourit.

— Tu as compris.

« Compris quoi ?? « 

— Tu as l’impression de gâcher ta vie, car tu essayes d’atteindre l’impossible !
Il n’y a aucun chemin parfait dans la vie. Les choses ne se déroulent pas toujours comme prévu, et, la plupart du temps, lorsque l’on décide d’aller quelque part, on fini par salir ses chaussures.
Il faut l’accepter.
Il y a certains objectifs que tu ne pourras pas atteindre, tu dois apprendre à admettre cette vérité.
Au lieu d’essayer d’éviter de ‘gâcher ta vie’, trouve comment salir tes chaussures tout en prenant du plaisir. C’est comme ça que tu cesseras de la gâcher.

Le voyageur réfléchit un peu puis s’en va en silence.
Juste avant de refermer la porte, il répond :

« Vous me devez trois paires de chaussures. »


Jolie cette petite histoire n’est-ce pas ?
Dites-moi ce que vous en avez pensé dans les commentaires.

🎨 À bientôt pour la suite !
Joanaa

Ces articles pourraient également vous intéresser :
📚 L’auto-sabotage et l’artiste : n’ayez plus peur de briller !
📚 Un aigle parmi les poulets ( Sagesse Indienne )

Laisser un commentaire